Chauffage économique : 4 conseils pour réduire vos dépenses

|Posted by | Lifestyle
Tags: ,

chauffage économique

L’hiver est là ! Il fait froid et nous savons tous qu’à cette époque de l’année, les factures pour le chauffage ne vont qu’augmenter ! Si vous n’aviez pas prévu dans votre budget le coût élevé de votre facture, la fin du mois risque donc d’être un peu juste. Nous allons vous donner 4 conseils pour réduire vos factures de chauffage.

1. Réglez la bonne température pour un chauffage économique

La température recommandée dans une pièce à vivre est de 19 degrés avec un gros pull. Evidemment, cela ne peut pas toujours convenir à tout le monde. Surtout lorsqu’il y a de l’humidité dans votre logement, cette température peut paraître moins élevée. Dans la chambre, une température de 16 ou 17 degrés peut être suffisante, sous la couette vous ressentez moins le froid. Bien entendu, si vous êtes de nature frileuse et que vous n’aimez pas le froid, vous pouvez régler la température de vos pièces comme bon vous semble. N’oubliez pas qu’un degré de plus, représente 7% de consommation de chauffage en plus. C’est à vous de voir !

Lire notre article : Comment réduire sa consommation énergétique ?

2. Pensez à nettoyer vos appareils pour un chauffage économique

Oui c’est important ! Que vous chauffiez votre logement grâce à d’une cheminée, à des radiateurs, à un chauffage au mazout ou au charbon il est important que vos appareils soient nettoyés. Un nettoyage régulier vous permet d’obtenir jusqu’à 12% de rendement en plus.

Par ailleurs, il en va de votre sécurité et de votre santé. Par exemple, lorsque le conduit est trop encrassé, un feu de cheminé peut se déclarer très rapidement et un appareil non entretenu peut provoquer une intoxication par la fumée ou par des gaz toxiques. Faites donc entretenir vos appareils, par un technicien agréé.

Quelles sont les obligations en Belgique ?

    • Chauffage au gaz naturel : L’obligation de l’entretien de votre installation au gaz naturel est régionalisée. En Wallonie et à Bruxelles l’entretien doit s’effectuer tous les 3 ans. En Flandre, ce sera tous les deux ans et le ramonage de la cheminée d’évacuation des gaz de combustion est également obligatoire.
    • Pour les chaudières de plus de 15 ans, un audit de chauffage est obligatoire dans les trois régions.
    • Chaudière au mazout : L’entretien est obligatoire tous les ans et ce, dans les trois régions. L’entretien vous coûtera entre 130 et 220 euros.
    • Cheminée :Il n’est pas obligatoire de faire ramoner sa cheminée en Belgique.

3. Choisissez votre système de chauffage économique

Comme vous l’aurez certainement déjà compris, il existe plusieurs systèmes de chauffage. Vous avez le choix entre le chauffage au mazout, au gaz naturel, à l’électricité ou encore au bois. N’hésitez pas à comparer les options et à choisir celle qui vous conviendra le mieux dans le but d’économiser de l’argent.

Si vous choisissez un chauffage au mazout, votre carte de crédit peut vous aider à économiser quelques euros. En effet, avec la carte de crédit Beobank Q8 World MasterCard, vous recevez 2% de cashback sur le mazout de chauffage chez Q8 Mazout.

Voyons ensemble les avantages pour chaque système de chauffage pour votre porte-monnaie. Pour le chauffage au mazout les prix sont généralement compétitifs. En revanche, pour le gaz naturel, les tarifs sont fixes ou parfois variables mais vous pouvez obtenir une prime à l’énergie. Le chauffage électrique peut se révéler assez coûteux.

Enfin, le chauffage au bois est l’énergie la moins chère et vous pouvez économiser plus de 1.000 euros par an par rapport à un chauffage au mazout.

4. Obtenir un prêt pour un chauffage économique

Comment est-ce possible ? Il faut prendre le problème à la racine. Si votre logement est mal isolé la déperdition de chaleur peut représenter un très grand pourcentage. Pour vous donner une idée, le toit est responsable de 30% des pertes thermiques, les murs représentent 25%, les vitrages 15%, le plancher bas et les ponts thermiques 5% chacun. Vous aurez beau chauffer votre logement, la chaleur ne restera pas à l’intérieur.

La solution est de faire des travaux de rénovation afin de mieux isoler votre logement. Si vous n’avez pas les fonds disponibles, vous pouvez obtenir un prêt vert. Comme ces travaux sont respectueux de l’environnement, le taux d’intérêt est généralement moins élevé que pour un prêt travaux classique. Certes, cela peut représenter un investissement onéreux mais sur le long terme cela vous fera économiser sur votre facture de chauffage.

Lire notre article : tout ce que vous devez savoir sur le prêt rénovation ou projet pour économiser de l’énergie

N’hésitez pas à comparer toutes les institutions financières pour trouver le prêt vert qui vous correspond le mieux.

Par ailleurs, vous pouvez également obtenir des prêts énergie en Flandre ou des primes énergie en Wallonie et obtenir des avantage fiscaux pour des travaux d’isolation.

Lire notre article : comment optimiser son dossier de demande de prêt ?

Pour profiter d’un chauffage économique et des longues journées d’hiver sans trop dépenser, n’hésitez pas à suivre nos conseils.

Julie Lamotte

A propos Julie Lamotte

Julie est une globe-trotteuse passionnée par les finances personnelles et vous donne des astuces pour économiser de l'argent au quotidien.