Découvrez le cobanking en Belgique !

|Posted by | Lifestyle
Tags: , ,

cobanking

Vous avez probablement déjà entendu parler de l’économie de partage. L’émergence de ce nouveau modèle économique propose un système de consommation alternative dont l’élément central est l’échange entre particuliers. Déjà partie intégrante de nos vies, la consoammation collaborative s’attaque désormais au secteur bancaire et promet de changer radicalement notre perception des finances personnelles. Découvrez donc le cobanking et tous les services innovants que celui-ci a à offrir.

La consommation collaborative, une alternative très prisée des Belges

On voit de plus en plus de plateformes collaboratives de tous types se développer en Belgique. Logement chez l’habitant, covoiturage, prêts entre particuliers… Le marché de la consommation collaborative y est estimé à 200 millions d’euros ! On constate donc un engouement grandissant qui représente une opportunité pour le secteur de la finance.

C’est ainsi que la finance collaborative est née. Son but est de faciliter les transactions entre particuliers et ainsi supprimer les intermédiaires. En effet, d’après une étude de Febelfin, la jeune génération fait de moins en moins confiance à sa banque, avec seulement 53% des moins de 34 ans étant d’avis que les conseils de leur banque sont fiables. La finance collaborative répond donc à ce besoin d’humanité et de confiance dans le secteur bancaire. Les services les plus connus du public sont les plateformes crowdfunding comme par exemple Kiss Kiss Bank Bank, et plateformes de paiement en ligne comme Transferwise qui sont déjà en plein essor.

Qu’est-ce que le cobanking ?

Le cobanking est un nouveau modèle bancaire dans la branche de la finance collaborative qui favorise l’échange de services financiers entre particuliers. Qu’il s’agisse de la création d’une cagnotte commune, de remboursements entre amis, d’obtenir un prêt d’un particulier, ou encore du paiement pour des services à la personne, ce modèle permet de gérer tous cela en ligne. Le cobanking correspond donc à une alternative au secteur bancaire traditionnel car il complète son offre. Cependant, notez que ces types d’entreprises dépendent toujours des banques pour faire transiter leurs flux.

Le succès de ce modèle est favorisé par plusieurs facteurs : le développement des systèmes d’information, l’automatisation, et la tendance à la multi-bancarisation. Les plateformes de cobanking rendent également l’entraide possible, ce qui démystifie grandement la finance en la rendant plus éthique.

Lire aussi : Application bancaire : Comment ça marche ?

Quels sont les avantages du cobanking ?

  • Pratique : Partager une addition, payer son loyer, faire un plein de courses à plusieurs, obtenir un prêt entre particuliers, récolter de l’argent grâce à une plateforme dédiée… Tout se fait via une application ou un site web, ce qui permet de gérer facilement ces transactions, quand et où vous voulez.
  • Facilite la génération d’un revenu complémentaire : Vous pouvez payer et recevoir des paiements, comme par exemple quand vous vendez en ligne un objet d’occasion. Il est également possible d’investir ou d’octroyer un prêt pour gérer un bénéfice.
  • Supprime les intermédiaires : Pas besoin de passer par votre banque, vous faites tout à partir de votre pc ou l’application sur votre mobile ou tablette sans rendre de comptes à qui que ce soit.
  • Favorise l’entraide : Il est possible d’aider d’autres personnes à financer leurs projets, professionnels, personnels ou encore associatifs

Quelques acteurs belges du cobanking

  • Payname : Ce service permet de payer les services entre particuliers, comme par exemple la garde d’enfants ou une aide-ménagère
  • LePotCommun : Cette application permet principalement de créer des cagnottes à but personnel ou professionnel
  • Leetchi : Les services proposés s’oriente principalement vers la récolte d’argent, avec pour avantage de ne payer aucun frais
  • Tricount : C’est l’application phare pour faire ses comptes entre amis et ainsi suivre les remboursements de chacun

Lire aussi : Essayez le paiement mobile avec le portefeuille digital !

La digitalisation de l’économie est à l’origine de la naissance du cobanking. Ainsi, la gestion des finances personnelles se voit évoluer et devient de plus en plus connectée. On peut dans le futur s’attendre à une restructuration du secteur bancaire, qui réalise aujourd’hui l’importance de la dimension humaine et met tout en œuvre pour adapter ses services.

Anaïs Pellard

A propos Anaïs Pellard

Anaïs est passionnée par le marketing et les langues étrangères, et adore partager ses bons plans sur les finances.