Crédit revolving : tout ce qu’il y a à savoir

|Posted by | Carte de crédit
Tags: ,


Le crédit revolving est un terme particulier que peu de personnes comprennent. Alors que certains le voient comme un encouragement au surendettement, d’autres y perçoivent une alternative à un prêt classique pour effectuer des paiements tout en offrant une facilité d’obtention ainsi qu’une souplesse d’utilisation. Mais donc, qu’est-ce que le crédit revolving ?

Pour certains, le crédit revolving est vu comme un encouragement au surendettement. Par exemple, selon les derniers chiffres de la Banque nationale de Belgique (Juillet 2018), près de 232.470 Belges ne parviennent pas à rembourser leur ouverture de crédit (pour un total 299.751 contrats). Pour d’autres, en revanche, cela constitue une alternative financière au prêt personnel classique, plus facile à obtenir et plus souple en termes d’utilisation.

Crédit revolving, définition

Le crédit revolving, est une forme particulière de crédit à la consommation non affecté : il s’agit d’une ligne de crédit (réserve d’argent) permanente et renouvelable dont l’emprunteur peut régulièrement bénéficier. Le montant se reconstitue petit à petit, au fur et à mesure que l’emprunteur rembourse ses dettes.

« Permanente » car le consommateur ne devra pas introduire une demande à chaque fois qu’il en a besoin. « Renouvelable » puisque dès que les montants ont été totalement remboursé, il peut de nouveau y recourir. Il s’agit donc d’un système offrant beaucoup de flexibilité. Le crédit revolving est dit « non affecté » étant donné qu’aucune justification ne doit être fournie à la banque : vous disposez des fonds comme bon vous semble.

Astuce

Au plus vite vous remboursez les sommes empruntées, au plus rapidement vous pourrez à nouveau en bénéficier.

Les formes du crédit permanent

Vous retrouverez deux types de crédit revolving :

  • Un crédit sous la forme d’un découvert autorisé par votre banque ;
  • Une carte de crédit pouvant être issue aussi bien par une institution financière que par une enseigne commerciale.

Fonctionnement du crédit revolving

Afin d’éviter d’être vous soyez toujours en solde débiteur, et donc que vous ne fassiez que dépenser de l’argent, la loi a mis en place le délai de zérotage. Il s’agit donc d’une remise à zéro ayant pour objectif de vous protéger en exigeant un remboursement intégral du crédit à certaines échéances, variant selon les sommes empruntées.

Avantages et inconvénients

Comme tout, le crédit revolving présente des avantages ainsi que des inconvénients. Les voici :

a. Avantages

  • Crédit non affecté, la somme demandée ne doit pas être justifiée auprès de l’institution financière. Vous pouvez donc en jouir comme bon vous semble.
  • Facilité d’obtention puisqu’un seul contrat est nécessaire. Nous ne devez pas vous rendre auprès de votre banque à chaque fois que vous avez besoin d’une certaine réserve d’argent.
  • Souplesse d’utilisation étant donné que la somme est disponible en cas d’imprévu, particulièrement si vous savez gérer votre argent. Souvenez-vous : mieux vous remboursez votre crédit revolving, plus vite vous avez accès au montant déjà emprunté.
  • Vous ne payez des intérêts que sur la somme empruntée et non sur la totalité du crédit revolving.
  • Réductions : si vous disposez d’une carte de crédit rattachée à une enseigne commerciale, par exemple, vous pouvez bénéficier de réductions et avantages dans cette enseigne.

b. Inconvénients

  • Déconseillée aux grands dépensiers, acheteurs compulsifs et à ceux qui ne parviennent pas à gérer leur budget.
  • Taux d’intérêts plus élevés que ceux d’un crédit à la consommation classique. Ainsi, il peut être difficile d’en mesurer les coûts réels, notamment si la forme de votre crédit revolving est la carte de crédit : vous devrez y ajouter les frais annexes, la cotisation annuelle, …
  • Étant donné que le crédit revolving n’est pas affecté à un projet particulier, il peut être difficile de garder à l’œil ses dépenses. Une mauvaise gestion de son budget peut mener à réemprunter plus souvent que nécessaire et, ainsi, à créer un surendettement. Dans le pire des cas, cela pourrait vous inscrire sur la liste noire de la Banque nationale de Belgique.

Le crédit revolving peut donc être une solution intéressante aux côtés du prêt personnel. En revanche, étant donné qu’il comporte divers avantages et inconvénients, il est essentiel de bien réfléchir avant de souscrire à un tel contrat tant les conséquences peuvent être lourdes.

Pauline le Hardy

A propos Pauline le Hardy

Pauline est passionnée d'écriture et de découvertes et vous partage ses bons plans financiers pour économiser chaque jour un peu plus.