Déclaration d’impôts 2019: clefs pour bien la remplir

|Posted by | Finances
Tags: , , ,

déclaration d'impôts

Comme chaque année, il est temps de remplir votre déclaration d’impôts. Il s’agit d’un exercice assez complexe qui même après quelques années peut encore poser des problèmes. Pourtant, cela vaut le coup de se pencher en détail sur la question car il est possible de faire de belles économies en profitant de différents avantages fiscaux. Découvrez dans cet article comment facilement déclarer vos impôts tout en réduisant votre ardoise fiscale.

1. Quand dois-je envoyer ma déclaration d’impôts ?

La toute première chose à faire est de se renseigner sur les délais à respecter. Si vous soumettez votre déclaration de revenus trop tard, vous risquez une amende ou une augmentation d’impôt. Les amendes varient entre 50 et 1.250 euros, parfois combinées à une augmentation d’impôt pouvant aller jusqu’à 200 pourcents.

Veuillez noter que la date limite pour le formulaire papier est le 28 juin 2019. Si vous remplissez le formulaire en ligne, vous avez jusqu’au 12 juillet 2019 et si vous consultez un spécialiste, vous avez même jusqu’au 24 octobre 2019. Vous pouvez remplir votre déclaration de revenus en ligne via Tax-on-Web. Vous pouvez consulter le site ici.

2. À quoi servent mes impôts ?

Bien souvent, la plupart des gens ne savent pas à quoi servent leurs impôts ni comment ces derniers sont calculés. Rassurez-vous, nous vous expliquons tout ça pour que vous puissiez briller en soirée en cette saison des impôts.

Vos impôts financent les dépenses fédérales suivantes :

  • Prestations sociales ;
  • Enseignement ;
  • Affaires économiques ;
  • Fonctionnement des administrations ;
  • Ordre et sûreté publique ;
  • Loisirs, culture & religion ;
  • Santé ;
  • Défense ;
  • Environnement ;
  • Et la dette publique (et oui, il ne faut pas l’oublier celle-là !).

Vos impôts ne servent donc pas à enrichir l’État, mais bien à redistribuer les ressources et assurer la vie la plus confortable possible à tous.

3. Comment sont calculés les impôts ?

Oui, c’est vrai, la Belgique taxe beaucoup ses habitants. Il faut dire qu’en 2016 et 2017, la Belgique exerçait la pression fiscale la plus forte parmi les pays membres de l’OCDE. Ainsi, nous étions champions d’Europe en ce qui concerne la taxation des célibataires sans enfants. Ces derniers ont, d’après les chiffres de l’OCDE, vu 54% de leur salaire partir dans les impôts. Mais comment en arrive-t-on à ce résultat ? Voyez donc ci-dessous comment les impôts sont calculés en Belgique.

déclaration d'impôts

L’impôt belge est un impôt dit progressif. Cela signifie que les personnes gagnant plus payent plus d’impôts. Pour calculer ce montant sont, en premier lieu, pris en compte tous les types de revenus qu’une personne perçoit pour obtenir ce que l’on appelle l’impôt de base. De cela sont soustraits les réductions d’impôts et les frais déductibles. Ensuite est calculé l’impôt complémentaire, correspondant aux revenus calculés séparément et sur des critères particuliers tels que les revenus mobiliers et immobiliers* (voir infographie ci-dessus). Enfin, sont pris en compte les crédits d’impôts. Pour obtenir le montant total dû, il faut encore ajouter les impôts régionaux et communaux, variant selon la situation géographique de la personne concernée. Votre déclaration d’impôts sert donc à calculer ce montant final.

4. Les avantages fiscaux

Comme vous l’avez vu dans le schéma ci-dessus, il est possible de bénéficier d’avantages fiscaux qui sont déduits du montant à payer. On en retrouve ici trois types : le crédit d’impôt, les réductions d’impôts et enfin les frais déductibles.

  • Les frais déductibles : Ces frais sont déduits directement des revenus nets imposables à déclarer. Ils concernent notamment le forfait légal et les frais professionnels réels.
  • Les réductions d’impôts sont soustraits du montant imposable et non pas du revenu déclaré. Ils permettent de soit réduire le montant de l’impôt à payer ou d’en faire annuler le paiement. Pensons ici par exemple aux frais de garde d’enfants.
  • Les crédits d’impôts : Aussi appelés impôts négatifs, ils fonctionnent sur le même principe que les réductions d’impôts, à l’exception du fait qu’ils ne se limitent pas à l’impôt dû – il est payé au contribuable directement.

Sachez donc que ces avantages fiscaux existent et qu’ils vous permettent de considérablement alléger le poids que les impôts peuvent peser sur vos finances personnelles.

5. Et si je ne sais pas comment remplir ma déclaration d’impôts ?

Remplir une déclaration de revenus est une tâche difficile sachant que la déclaration contient des centaines de codes. La déclaration fiscale de la région flamande comporte 829 codes. En région bruxelloise, il y a 814 codes et en région wallonne, il y en a 833.

Mais pas d’inquiétudes à avoir : d’après le SPF, près de 80% des Belges n’utilisent que 20 codes. Si vous êtes vraiment en difficulté et ne savez pas quels sont les avantages dont vous pourriez bénéficier, des permanences sont organisées dans les bureaux du SPF Finances, dans les communes, dans certains centres commerciaux et par téléphone. Vous trouverez plus d’informations sur l’aide au remplissage sur ce site.

Pour vous faciliter la vie, TopCompare.be a préparé pour vous un récapitulatif de tout ce qu’il faut savoir sur les impôts en 2019. Les délais, les formes de déclarations, les formulaires dont vous avez besoin, les différents avantages fiscaux…. Tout y est. C’est gratuit, servez-vous en !

Pour télécharger le document, c’est facile, cliquez ici :

Si remplir sa déclaration d’impôts est un exercice assez fastidieux, il est important d’être bien informé afin de bénéficier de tous les avantages fiscaux vous permettant de payer moins cher. Ne vivez donc plus dans la peur de l’enveloppe brune et voyez le côté positif : les impôts, c’est seulement une fois dans l’année !

Anaïs Pellard

A propos Anaïs Pellard

Anaïs est passionnée par le marketing et les langues étrangères, et adore partager ses bons plans sur les finances.