Dictionnaire économique : les termes financiers à comprendre

|Posted by | Finances
Tags: ,

Dictionnaire économique

Le dictionnaire économique comporte un grand nombre de termes bancaires plus compliqués les uns que les autres. TAEG, intérêts moratoires, taux d’endettement, délais de rétractation, …. C’est pourquoi TopCompare.be a dressé une liste de mots afin de vous les rendre plus clairs.

TAEG

Le taux annuel effectif global, plus communément connu sous l’acronyme de TAEG, est un taux qui permet une comparaison facile entre les institutions financières. Grâce à lui, vous avez par ailleurs une vue d’ensemble sur la somme finale que vous devrez rembourser lors d’un emprunt, quel qu’un soit. Il rassemble en effet les différents frais liés à votre prêt, à savoir : l’intérêt sur le crédit, les frais de dossier, les intérêts, les frais de gestion ainsi que les primes d’assurances obligatoires du crédit.

Ainsi, si vous êtes à la recherche d’une carte de crédit ou d’un prêt pour réaliser votre projet, pensez à bien comparer les TAEG et conditions de chaque avant de prendre la meilleure décision selon votre situation financière et votre profil.

Taux d’intérêt

Lorsque vous contractez un prêt, vous payez un pourcentage sur la somme empruntée. Il s’agit donc d’une rémunération à l’organisme prêteur pour le service qu’il vous octroie et représente également le risque d’un défaut de paiement, à savoir d’un non remboursement du crédit.

Calculé sur une base annuelle, ce taux peut être fixe ou variable. Dans le premier cas, cela signifie qu’il ne change pas tout au long du contrat. Dans le deuxième, en revanche, il peut être adapté, selon les conditions préétablies dans le contrat. Il est donc essentiel de bien en discuter avec votre banquier.

Intérêts moratoires

En cas de retard de paiement, vous devrez payer une indemnité de retard. C’est ce que l’on appelle les intérêts moratoires. Cela a pour objectif de compenser ce retard causé. Ainsi, pour éviter de devoir débourser plus que prévu, faites bien attention aux différentes dates de remboursement.

Délai de zérotage

Le délai de zérotage est une obligation légale liée aux crédits à la consommation afin de limiter la spirale infernale du surendettement. Ainsi, l’emprunteur a pour obligation de se remettre à flot dans un délai déterminé, appelé zérotage. Ce délai varie cependant selon la formule de remboursement ainsi que le montant du crédit. Et dans le cas d’un prêt de maximum 5.000€, il est de 5 ans, durée que vous pouvez réduire en accord avec votre prêteur.

Ainsi, en tant qu’emprunteur, vous devez impérativement rembourser la totalité de votre crédit endéans ce délais, ne fut-ce que pour un jour. Vous pourrez ensuite contracter un nouveau prêt par la suite.

Caution bancaire

La caution bancaire est un contrat entre le prêteur et l’emprunteur indiquant que le banquier se porte garant pour son client. Cela signifie qu’il paiera les montants dus à sa place en cas de défaut de paiement. Cette caution a pour objectif d’aider les individus (personnes physiques et morales) à emprunter plus facilement tout assurant à son débiteur qu’il récupérera les fonds prêtés.

C’est un acte qui peut être lourd de conséquences et qui, de ce fait, ne doit pas être pris à la légère. En effet, le garant devra payer les dettes de l’emprunteur qu’il cautionne en cas de défaut de paiement.

Taux d’endettement

Le taux d’endettement est la somme obtenue en divisant le montant des charges (à savoir les factures, le loyer, les potentiels crédits en cours, une éventuelle pension alimentaire, …) par le montant des revenus nets mensuels.

Connaître le taux d’endettement permet de définir la capacité de remboursement d’un emprunteur ainsi que ce qu’il lui restera pour vivre au quotidien. Habituellement, ce taux ne dépasse pas un tiers des revenus car les institutions financières considèrent qu’un endettement supérieur risque d’engendrer un défaut de paiement. Elles choisissent donc la prudence.

Téléchargez notre guide spécialisé Nous vous expliquons tout sur les dettes

Délai de rétractation

Le délai de rétractation est la période (14 jours) durant laquelle vous êtes légalement autorisé à vous rétracter, à savoir à annuler un achat, que vous ayez déjà payé ou non. Le vendeur est dans l’obligation légale de vous l’accorder.

Vous pouvez ainsi bénéficier de ce délai de rétractation dans les situations suivantes (catégorisées selon le SPF Économie) :

  • Commande effectuée sur Internet ;
  • Contrat de crédit pour l’achat d’un véhicule ;
  • Contrat signé dans une agence matrimoniale ;
  • Souscription à une assurance ;
  • Contrat avec une agence immobilière en vue d’acheter un bien ;

Vous voilà donc plus maître du dictionnaire économique ! Nous ajouterons ici des explications au fur et à mesure afin de vous aider à maîtriser le vocabulaire financier !

Pauline le Hardy

A propos Pauline le Hardy

Pauline est passionnée d'écriture et de découvertes et vous partage ses bons plans financiers pour économiser chaque jour un peu plus.