8 astuces qui vous feront économiser à l’achat d’une voiture neuve

|Posted by | Automobile, Prêt personnel
Tags: , , ,

voiture neuve

Votre véhicule commence à rendre l’âme ou vous souhaitez simplement en changer pour une voiture neuve ? C’est possible, mais il faudra indéniablement mettre la main au portefeuille ! Vous voulez un bon plan voiture neuve ? Alors découvrez nos 8 astuces à connaître afin de faire baisser le prix de votre bijou flambant neuf.

 1. Connaître son budget

Les fantasmes et rêveries mis de côté, il est essentiel de déterminer vos besoins car cela vous permettra d’orienter vos recherches. Combien d’enfants avez-vous ? Roulez-vous énormément ? Avez-vous un chien que vous prenez souvent avec vous ? La taille du coffre est-elle importante ? Autant de questions qui vous permettront de réduire votre liste à quelques modèles seulement.

2. Visiter le Salon de l’Auto

Et oui, qui dit début d’année dit indéniablement Salon de l’Auto. Quel meilleur endroit pour étudier différents modèles, comparer les prix, noter les immanquables conditions salon et craquer pour une voiture neuve ? Par ailleurs, sachez qu’en signant l’acte de vente sur place, vous bénéficiez d’un droit de rétractation de 14 jours ouvrables. Ceci n’est pas le cas lorsque le contrat est conclu chez le concessionnaire : il est définitif et ne peut être rompu.

Après votre passage au Salon de l’Auto, il est cependant conseillé de vous rendre chez votre concessionnaire car il sera en mesure de vous orienter vers un modèle selon vos besoins et exigences. Vous serez également plus à même de négocier le prix du véhicule, la reprise de votre voiture actuelle ainsi que les dernières conditions de vente.

Bon à savoir

Si vous devez solliciter un prêt auprès d’une institution financière, faites ajouter une clause au contrat de vente stipulant qu’il n’est effectif que sous réserve de l’acceptation du prêt de votre banque.

 3. Faire jouer la concurrence

Voilà, votre liste est établie. Il est donc temps de vous rendre chez les différents concessionnaires et d’essayer ces modèles afin d’exclure ceux qui, finalement, ne correspondent pas à vos critères.

Les essais terminés, pensez à demander une offre commerciale aux différents revendeurs (d’une même marque également) afin de pouvoir, à tête reposée, comparer les prix ainsi que les différents packs, accessoires, équipements et garanties proposés. Cela vous permettra, par ailleurs, de faire jouer la remise directe sur le prix ou l’ajout d’équipements, et ainsi négocier un prix voiture neuve.

4. Opter pour un modèle moins récent

Grâce à ces différentes offres, vous avez une idée plus précise du modèle qui semble vous correspondre le mieux. Il est donc temps de commencer à comparer les différentes offres : prendre le temps de commander une voiture neuve 100% personnalisée, être moins difficile et choisir une voiture de stock avec une bonne partie des options souhaitées ou favoriser un modèle moins récent ? Le choix reste vôtre. Cependant, sachez que la dernière option est très intéressante financièrement. En effet, modèle en passe d’être renouvelé, vous bénéficierez de plus d’avantages, que ce soit en euros ou en accessoires, équipements, extension de garantie, …

5. Laisser la main au vendeur

Il connaît très bien son travail ainsi que les limites financières dont il dispose. Il est donc important de ne pas le brusquer en le laissant mettre une première carte sur la table, avoisinant souvent une remise d’environ 5%. À ce moment-là, faites-lui comprendre que les facteurs temps, marque et modèle ne sont pas un problème. Jouez également la carte de la comparaison entre différents concessionnaires afin de voir s’il baissera, de lui-même, encore un peu plus le prix. Selon les marques et les revendeurs, vous pouvez obtenir en moyenne jusqu’à 15% de réduction, selon le magazine Vroom.

Bon à savoir

Une fois la négociation terminée, demandez une offre écrite afin d’être certain d’obtenir la ristourne et les avantages discutés sur cette voiture neuve.

6. Chasser les fausses remises

La négociation est un jeu, aussi bien pour vous que pour le vendeur. Il essayera toujours de vous proposer des accessoires et babioles sans intérêt à la place d’une réduction de prix. Faites donc attention à cela et assurez-vous de la valeur de l’offre.

7. Parler de la reprise du véhicule à la fin

L’achat d’une nouvelle voiture implique, la plupart du temps, un remplacement. Cela signifie donc que vous comptez vous séparer de l’actuelle. Trois solutions s’offrent alors à vous :

  • Vous la mettez sur différents sites tels que Autoscout24, Gocar, le Moniteur Automobile afin de la vendre à un particulier. Ceci vous rapportera généralement plus de sous.
  • Vous ne souhaitez pas trop vous casser la tête alors vous faites affaire avec un marchand de voitures. Il vous proposera un prix légèrement plus bas étant donné qu’il doit penser à sa marge de bénéfices lors de la revente.
  • Vous choisissez l’option de facilité, à savoir la revendre à la concession où vous achetez votre future voiture. Cela permettra de diminuer le prix d’achat de ce nouveau véhicule. Mais sachez que la différence de prix avec l’option n°1 peut être de 20 à 30%.

Si vous choisissez la dernière option, attention ! N’abordez pas le sujet avec votre revendeur dès le début des négociations car cela pourrait geler toute offre intéressante sur le prix total. Ayez également bien en tête la valeur de votre voiture afin de ne pas la laisser partir à un prix trop inférieur à celui du marché et d’en négocier la remise le mieux possible.

8. Comparer les financements

Acheter une voiture neuve implique la plupart du temps un financement auto. Ici aussi, il existe différentes possibilités :

  • un prêt voiture octroyé par votre banque ;
  • une offre de crédit à 0% chez votre concessionnaire.

 

Il est très courant que les revendeurs proposent une offre de crédit à 0% d’intérêt. Cependant, cela n’est pas intéressant. Et pour cause, lorsqu’un tel taux est proposé, rares sont les offres intéressantes accompagnant cette voiture neuve, que ce soit une réduction du prix ou l’ajout d’équipements. Parlez-en donc en amont avec votre banquier et voyez ce qu’il a de plus intéressant à vous proposer. Par la suite, demandez à votre concessionnaire une offre avec et sans crédit de sorte à pouvoir examiner les différentes possibilités à tête reposée.

Avec tous ces conseils, vous voilà plus à même de négocier le prix de votre nouveau joujou et de sélectionner le prêt voiture le moins cher qui vous correspondra le mieux.

Pauline le Hardy

A propos Pauline le Hardy

Pauline est passionnée d'écriture et de découvertes et vous partage ses bons plans financiers pour économiser chaque jour un peu plus.