Voiture neuve : craquez avant les changements de 2018

|Posted by | Automobile, Prêt personnel
Tags: ,

Financement voiture neuve

Chaque début d’année voit des changements s’opérer. Et 2018 n’y fera pas exception. En effet, le milieu de l’automobile, entre autres, sera touché par des modifications fiscales. Si vous souhaitez acheter une voiture neuve en tant qu’indépendant, il est donc préférable de ne pas attendre le 1e janvier. Nous vous expliquons les raisons ainsi que les possibilités de financement voiture le moins cher, qu’elle soit neuve ou d’occasion.

Des changements au niveau de la déductibilité

Mais pourquoi en 2017 ? Et bien la réponse est simple : la déductibilité sera adaptée l’année prochaine. Alors qu’aujourd’hui les consommateurs peuvent déduire les frais liés à l’achat d’un nouveau véhicule de 75% de leurs impôts sur le revenu, les choses vont changer au 1er janvier 2018. Ainsi, les indépendants seront soumis au même régime que les sociétés : ils obtiendront une déduction d’impôt selon les émissions de CO2 du véhicule. Cependant, 2018 et 2019 seront des années de transition, au cours desquelles la réduction minimale sera de 75%. Ceci sera, dès 2020, diminuée à 50%, toujours selon les émissions de dioxyde de carbone de votre véhicule, tant que vous l’utilisez.

Si vous comptez acheter votre nouveau joujou après le 31 décembre 2017, sachez q’il sera soumis, à partir de 2020, au même régime fiscal que les sociétés. Voici les règles qui seront alors d’application :

    • Les véhicules électriques seront déductibles à 120% ;
    • Les voitures roulant au carburant fossile bénéficieront d’une exonération calculée selon l’émission de dioxyde de carbone ;
    • Les véhicules diesel ainsi que ceux roulant à l’essence : le pourcentage d’exonération fiscale, basé sur une formule fournie par le gouvernement, variera selon l’émission de CO2.
    • La taxation réalisée sur les voitures hybrides sera plus sévère : si la puissance de la batterie est inférieure à 0,5kWh/100kg, elles seront mises sur un même pied d’égalité que celles roulant au carburant fossile.

Financer sa voiture d’occasion

Opter pour une voiture d’occasion peut être très intéressant car généralement moins cher. Si, pour ce faire, vous souhaitez contracter un prêt voiture occasion, sachez cependant que les taux d’intérêt sont plus élevés que ceux pour un véhicule neuf. En effet, le TAEG d’une auto de seconde main variera entre 3,45% et 10% selon les banques ainsi que l’âge de la voiture.

Mais grâce à notre plateforme de comparaison en ligne, totalement gratuite, vous pouvez simuler un prêt en sélectionnant différents critères. Cela vous permettra ensuite de trouver le prêt qui vous correspond.

Exemple : Vous contractez un prêt de 8.000€ que vous souhaitez rembourser sur 48 mois (4 ans). Vous obtiendrez :

  • un taux d’intérêt variant entre 3,45% et 10% ;
  • une mensualité allant de 178€ à 201€ ;
  • un coût total de 8.567€ à 9.660€ ;
  • soit un supplément de maximum 1.660€.

Financer sa voiture neuve

En revanche, si vous souhaitez choisir toutes les options, la couleur extérieure de la voiture, celle des sièges, … Vous pouvez vous tourner vers un joujou flambant neuf. Cependant, trouver le mode de paiement idéal pour sa voiture neuve peut s’avérer difficile. Il peut donc être intéressant de se tourner vers une institution financière afin de demander un prêt. Si votre choix se porte sur une voiture écologique, vous bénéficierez d’un taux plus avantageux. En effet, souvenez-vous qu’elles seront déductibles fiscalement à 120%.

Exemple : Vous contractez un prêt de 25.000€ que vous souhaitez rembourser sur 60 mois (5 ans). Vous obtiendrez :

  • un taux d’intérêt variant entre 1,29% et 9% ;
  • une mensualité allant de 430€ à 515€ ;
  • un coût total de 25.823€ à 30.882€ ;
  • soit un supplément de maximum 5.882€.
Pauline le Hardy

A propos Pauline le Hardy

Pauline est passionnée d'écriture et de découvertes et vous partage ses bons plans financiers pour économiser chaque jour un peu plus.