5 conseils pour financer votre voyage humanitaire

|Posted by | Lifestyle, Prêt personnel
Tags: ,

voyage humanitaire

Qu’il s’agisse d’un volontariat ou d’un projet humanitaire professionnel, cela fait déjà un moment que l’idée d’entreprendre un voyage humanitaire vous trotte dans la tête et vous avez enfin trouvé le but de votre mission. La détermination y est, la disponibilité n’est plus un souci, et votre budget est parfaitement établi. Cependant, vous n’osez toujours pas faire le premier pas et vous ne cessez de repousser la date de votre départ, car un problème subsiste : son financement.

Voici donc cinq conseils qui vous permettront de mener à bien votre projet, et de vivre sans doute l’une des expériences les plus enrichissantes de votre vie.

1. Un voyage humanitaire via le crowdfunding

Une des premières options s’offrant à vous est de lancer une campagne de “crowdfunding”, autrement dit une levée de fonds auprès d’investisseurs ou de donateurs. Dans le cadre d’un voyage humanitaire, c’est un outil de financement pratique qui vous permet de réunir de nombreuses personnes autour de votre cause et d’y participer d’une façon symbolique. En Belgique, vous pouvez vous rapprocher de l’une de ces plateformes Spreds, ou Bolero (groupe KBC), représentant la majeure partie du marché.

Afin de rassembler un maximum de contributeurs il faut être capable de proposer une idée originale, innovante, et fédératrice. Pour cela, plusieurs moyens sont à votre disposition. Par exemple, vous pouvez tenir un blog quotidien ou hebdomadaire permettant à l’ensemble de vos financeurs de suivre le cours de votre mission. Vous pouvez également réaliser un film à l’issue de votre séjour humanitaire résumant votre expérience, dans lequel les noms de vos parrains peuvent figurer. Pour tout ce qui se rapporte à la création d’un projet de type caritatif, ces exemples d’idées sont de bonnes manières d’offrir en contrepartie une reconnaissance aux différentes contributions reçues.

2. La demande de prêt personnel

Entreprendre un voyage humanitaire n’est vraiment pas de tout repos car celui-ci peut s’avérer très coûteux. En effet, en fonction de sa durée et de l’endroit où vous souhaitez vous rendre pour votre mission, vous aurez probablement besoin d’une base financière initiale conséquente. Dans le cas d’un budget réellement limité, n’hésitez pas à vous tourner vers les banques, car celles-ci ont souvent la réponse à votre besoin, et ce au travers d’offres de prêt personnel intéressantes.

Renseignez vous bien sur les différents types de prêts qui sont à votre disposition, et n’hésitez pas à comparer toutes les offres disponibles sur le marché afin de choisir les taux d’intérêts et mensualités fixes qui vous conviennent le mieux. De ce fait, votre budget sera défini plus précisément et cela vous permettra de vous débarrasser de toute préoccupation relative à vos finances !

voyage humanitaire

3. Le sponsoring

N’oubliez pas que votre voyage humanitaire peut également être profitable à beaucoup d’autres institutions et entreprises de toute sorte ! Alors, n’hésitez pas à monter un dossier des plus solides et à partir à la recherche de sponsors qui ont un intérêt à soutenir votre cause et seront donc prêts à la financer.

En guise de méthode à suivre, vous pouvez suivre les quelques points suivants :

  • Entreprendre des recherches intensives sur les entreprises ayant des intérêts similaires à ceux de votre projet
  • Réfléchir à quel pourrait être le bénéfice que vous leur apporteriez
  • Dresser une liste complète de tous vos sponsors potentiels
  • S’assurer de se démarquer de la foule en proposant quelque chose d’unique dans votre dossier

Gardez également en tête que vous avez toujours la possibilité d’utiliser les médias comme une force dans votre projet. Ils vous permettront très certainement de toucher un public plus large, et de donner ainsi une plus grande visibilité à la récolte de fonds pour votre voyage humanitaire.

4. Les subventions des organismes humanitaires et collectivités territoriales

Une aide pécuniaire en provenance de l’État ou des grands organismes humanitaires est toutefois non négligeable. En effet, vous pouvez en faire la demande en contactant ceux susceptibles d’adhérer à votre dessein.

Voici une liste avec quelques exemples d’organismes :

  • Service Volontaire International
  • GAMS Belgique
  • Amnesty International Belgique Francophone
  • Centre National de Coopération au Développement
  • La Commission Européenne

Par exemple, cette dernière propose une subvention nommée “ECHO” qui présente une assistance d’urgence aux populations les plus vulnérables des pays tiers. 

Outre les organismes humanitaires, il vous est également possible de démarcher les communautés culturelles, votre région, province et/ou commune. Et ce, dans le but de leur proposer de collaborer avec vous et d’obtenir ainsi une aide subventionnée pour votre idée. Tout comme les sponsors, à vous de trouver la perle qui acceptera de vous soutenir tout au long de cette incroyable expérience.

voyage humanitaire

5. Le financement personnel

Après tout, vous êtes maître de votre destin. Donc pourquoi ne pas essayer d’utiliser vos économies à bon escient, ou de faire jouer vos propres relations ? Qui sait, peut-être y’a-t-il quelqu’un au sein de votre entourage (famille, amis, ou simple connaissance) d’ores et déjà disposé à vous aider ou à promouvoir votre idée envers d’autres personnes ayant un plus grand pouvoir d’influence, telles que des personnalités célèbres ou des ambassadeurs de mouvements humanitaires.

À vous de jouer, prenez les devants, et commencez dès aujourd’hui à planifier le financement de votre voyage humanitaire qui restera gravé dans votre mémoire pour toujours !