Kot étudiant : ce qu’il faut savoir

|Posted by | Lifestyle
Tags: ,

kot étudiant

Les humanités sont terminées. À vous la grande aventure qu’est l’université. Vous avez la chance d’aller en kot étudiant ? Encore mieux ! Mais il y a plusieurs choses à prendre en compte lorsque vous vous installez. Voici quelques conseils pour vous aider à démarrer cette nouvelle phrase en toute sérénité.

Le bail

Après avoir visité de nombreux logements, vous avez enfin trouvé le kot étudiant dans lequel vous vous sentirez bien. Que ce soit à Bruxelles, Louvain-la-Neuve, Namur ou autre. Il ne vous reste donc plus qu’à signer le contrat. Mais attention, un contrat n’est pas à prendre à la légère tant il vous lie au propriétaire. Il est donc impératif que vous fassiez bien attention à ce qui y est mentionné.

La durée de bail d’un kot étudiant est généralement de 10 voire 12 mois. En revanche, il se peut que le propriétaire soit flexible et vous autorise à rester moins longtemps (si vous partez en Erasmus, par exemple), ou a étendre la durée du contrat. En revanche, si vous optez pour un appartement, ce contrat sera généralement de 3 ans. si vous souhaitez résilier votre contrat, à savoir le rompre, sachez que vous disposez habituellement d’un préavis de 1 à 3 mois.

L’assurance

Tout logement s’accompagne d’assurances, c’est indispensable.

  • L’assurance incendie peut être comprise dans l’assurance du bailleur (propriétaire). Dans ce cas, c’est lui qui prend en charge les coûts directement liés à l’assurance, mais il est probable qu’il les répercute sur le loyer des locataires. En revanche, s’il n’est pas encore assuré, vous devrez impérativement souscrire à une assurance de votre côté afin de garantir les différents risques d’incendie. Mais voyez au préalable si l’assurance de vos parents peuvent la couvrir ou non.
  • La RC familiale, soit l’assurance « responsabilité civile » de vos parents couvre généralement les dégâts que vous pourriez causer à des tiers. Dans ce cas-ci, vous n’avez donc pas besoin d’assurance supplémentaire pour la vie de tous les jours, à moins que vous ne soyez plus domicilié chez vos parents.

Le budget

Aller à l’université, c’est adopter un nouveau style de vie, avec bien souvent un grand nombre de sorties, d’activités, de restos en tout genre. Il peut donc être judicieux de réaliser un fichier avec vos rentrées d’argent : avez-vous un job d’étudiant ? Recevez vous de l’argent de vos parents ? Disposez-vous d’une bourse d’étude quelconque ?

Déterminez ensuite les potentiels coûts que vous aurez. Pensez ainsi aux livres et manuels scolaires, au logement, à la carte de transport, à l’abonnement à la salle de gym, à la nourriture, … Et si vous souhaitez épargner un certain montant chaque mois, comptez-le également dans vos « dépenses ».

Les meubles

Il arrive que les kots étudiant soient meublés. Mais il est également possible que vous deviez le meubler vous-même. Et lorsque tel est le cas, la question des meubles se pose. Si vos parents ont des meubles qu’ils n’utilisent pas, alors vous ne devez pas vous soucier de trouver un lit ou une armoire. En revanche, s’il vous faut les acheter, vous pouvez opter pour du neuf ou de l’occasion. Afin de limiter vos dépenses, n’hésitez pas à vous rendre sur des sites quels Ebay ou 2ememain.be ainsi que sur les différents groupes Facebook prévus à cet effet. Vous pouvez également entrer en contact avec le locataire précédent afin de voir s’il peut vous laisser ou vous revendre ses meubles.

Le coût d’un kot étudiant

Le prix des logements varie énormément selon plusieurs facteurs. D’une part, la ville dans laquelle vous étudierez et, d’autre part, le type recherché. Serez-vous plutôt kot, kot chez l’habitant ou appartement (en colocation) ? Quoi qu’il en soit, nous avons comparé pour vous les grandes villes wallonnes (kot/appartement), et voici les loyers moyens pour une durée d’un an (12 mois).

  • Bruxelles : 380€/510€
  • Louvain-la-Neuve : 350€/450€
  • Namur : 350€/400€

Ne basez pas votre choix d’université selon les prix des logements dans les différentes villes. En effet, il existe diverses possibilités de le financer, la première étant de trouver un job étudiant. Si cela ne suffit pas, vous pouvez toujours opter pour un prêt étude afin de ne pas vous fermer des portes pour des raisons financières. Vous pouvez également demander à votre famille de vous venir en aide si besoin.

Pauline le Hardy

A propos Pauline le Hardy

Pauline est passionnée d'écriture et de découvertes et vous partage ses bons plans financiers pour économiser chaque jour un peu plus.