Pourquoi devrais-je adhérer à un syndicat ?

|Posted by | Finances
syndicat

Que vous veniez de commencer votre premier emploi ou que vous ayez soudainement un conflit avec votre employeur, tout le monde s’est un jour ou l’autre demandé pourquoi ne pas adhérer à un syndicat. Bien qu’il ne soit pas obligatoire d’y adhérer, vous pouvez en tirer certains avantages. Même si, bien sûr, il y a aussi des inconvénients. Nous énumérons les différents arguments.

Un syndicat représente les intérêts des salariés et des demandeurs d’emploi. Plus de trois millions de Belges sont affiliés à un syndicat. Cela représente plus de la moitié de la population active. La plupart d’entre eux sont membres de l’un des trois plus grands syndicats de Belgique : 

  • La Confédération des Syndicats chrétiens (CSC)  
  • La Fédération Générale du Travail de Belgique (FGTB) 
  • La Centrale Générale des Syndicats Libéraux de Belgique (CGSLB)

Mais pourquoi adhèrent-ils à un syndicat ?   

Les avantages d’un syndicat 

Lorsque tout va bien dans votre entreprise, vous ne remarquez peut-être pas beaucoup les avantages d’un syndicat. Leur travail consiste en fait à négocier, au nom de leurs membres, les conditions collectives de travail avec l’employeur, telles que les salaires, les heures de travail, les conditions de travail, les droits et les obligations… Et cela, bien sûr, ne se produit que lorsqu’il y a mécontentement. En cas de licenciements, de fermetures ou de réorganisations, elles défendront également les droits de leurs membres.

Un syndicat peut également vous apporter de nombreux avantages personnels. Vous pouvez vous adresser à eux pour :

  • Informations et conseils sur votre travail, vos droits, votre contrat de travail ou votre job étudiant
  • Soutien et conseils en cas de conflits au travail
  • Aide juridique si votre conflit doit être porté devant le tribunal du travail
  • Orientation professionnelle 
  • Assistance pour remplir vos impôts
  • Toutes vos questions concernant le calcul de votre salaire, de vos impôts, de votre pension, etc.
  • La préparation de votre dossier de chômage si vous devenez chômeur
  • Le paiement de vos allocations de chômage, de votre allocation d’insertion et de votre congé-jeunesse
  • Cours de formation si vous êtes au chômage  
  • Informations sur votre pension et le montant que vous recevrez
  • Une indemnité de grève lorsque vous faites grève
  • Réductions sur toutes sortes d’activités sociales 
  • Une prime en cas de mariage, de naissance, d’adoption ou de retraite
  • Une prime syndicale qui vous permet de récupérer tout ou partie de votre cotisation (dans la plupart des entreprises)

Bon à savoir : Il n’est pas nécessaire d’être membre d’un syndicat pour le versement de vos allocations. Pour cela, vous pouvez également vous adresser gratuitement à la Caisse auxiliaire de paiement des allocations de chômage (CAPAC). 

Les inconvénients d’un syndicat

Si l’adhésion à un syndicat peut vous offrir de nombreux avantages, d’autres y voient aussi quelques inconvénients.

Par exemple, les frais d’adhésion s’accumulent rapidement pour rien si vous ne devez pas faire appel à l’aide du syndicat. Avec les trois plus grands syndicats, vous payez environ 17 euros par mois en tant que salarié à temps plein. Cela représente environ 200 euros sur une base annuelle. Le montant exact dépend de si vous travaillez, si vous êtes au chômage, à la retraite ou en incapacité de travail, si vous travaillez à temps plein ou à temps partiel, et du secteur dans lequel vous travaillez. Si vous êtes étudiant ou jeune travailleur, vous pouvez adhérer à un syndicat gratuitement ou à un taux réduit.

En outre, un syndicat s’exprime également au nom d’un grand groupe de personnes. Peut-être partagent-ils une opinion que vous ne partagez pas entièrement ? Sans le vouloir, en tant que membre d’un syndicat, vous allez défendre ce point de vue particulier.

De plus, tout le monde n’aime pas nécessairement faire partie un syndicat. Il est certain que dans le cas des grèves, ils peuvent avoir un grand impact sur le fonctionnement de l’entreprise et sur la société en général. Et lorsque quelque chose est effectivement obtenu par la négociation, beaucoup de non-membres en profitent aussi, bien sûr. Alors pourquoi devriez-vous payer et devenir membre ?  

Conclusion

Avec un syndicat, vous pouvez obtenir de meilleures conditions collectives de travail et bénéficier de leurs conseils et de leur soutien dans différents domaines. Cependant, si vous payez une cotisation mensuelle à une organisation dont vous ne profitez pas réellement ou dont vous ne partagez pas l’opinion, l’adhésion à un syndicat n’est probablement pas une bonne idée pour vous. Tout dépend de votre vision et de vos priorités.

A propos Maxime Goffinet

Passionné par les technologies du web et la finance personnelle, Maxime est toujours à l'affût des dernières bonnes infos sur le net, et des meilleures façons d'économiser et gagner de l'argent en 2022 !