Pourquoi souscrire une assurance avec votre prêt ?

|Posted by | assurance, Prêt
Pourquoi souscrire une assurance avec votre prêt ?

Parfois, un revers arrive plus vite qu’on ne le pense. Que feriez-vous, par exemple, si vous étiez dans l’incapacité de rembourser votre prêt à la suite d’un accident, si vous perdiez votre emploi ou, pire, si vous décédiez ? Une assurance liée à votre prêt peut vous protéger financièrement, vous et votre famille, dans ces événements tragiques. Que devez-vous savoir ?

Qu’est-ce qu’une assurance liée à un prêt ?

L’assurance-crédit est une couverture qui sert à vous protéger, vous, l’emprunteur, lorsque vous n’êtes plus en mesure de rembourser votre crédit à tempérament. Elle couvre souvent différents risques, tels que le décès, la perte de revenus, l’invalidité ou la maladie. Vous souscrivez généralement cette assurance auprès de votre prêteur lorsque vous signez le contrat. Indirectement, cela protège également le prêteur contre le défaut de paiement de votre prêt.

Les assurances les plus courantes avec un prêt sont :

  • Assurance solde de la dette : en cas de décès de l’emprunteur, cette assurance remboursera les sommes dues au prêteur. De cette façon, les membres de votre famille ou d’autres héritiers sont protégés et n’héritent pas de dettes.
  • Assurance logement gratuite : Cette assurance vous aide à rembourser votre prêt hypothécaire si vous perdez votre revenu en raison d’un chômage involontaire ou d’une incapacité de travail due à une maladie ou à une invalidité.

Est-il utile de souscrire une assurance pour un prêt ?

Avec un prêt à la consommation, comme un prêt automobile, un prêt à la rénovation ou un prêt personnel, l’assurance supplémentaire est facultative. Bien qu’il s’agisse souvent de petits montants de quelques milliers d’euros, il peut être utile de se couvrir contre des événements imprévus, tels que votre décès, votre invalidité ou votre incapacité de travail. Dans de telles situations, une partie, voire la totalité, de vos revenus sera perdue du jour au lendemain. Une telle assurance protège votre famille contre les maux de tête financiers. Plus le montant du prêt est élevé, plus il est judicieux d’être assuré.

Dans le cadre d’un prêt hypothécaire, la banque vous demandera souvent de souscrire une assurance. Il s’agit d’une assurance solde de dette, qui garantit le remboursement de votre emprunt en cas de décès. Les banques offrent souvent des conditions favorables lorsque vous souscrivez cette assurance avec votre prêt. Dans tous les cas, il est conseillé de souscrire cette couverture pour un prêt immobilier, car ces prêts portent généralement sur des montants plus importants et des durées plus longues.

Est-il possible de bénéficier d’avantages fiscaux ?

Les primes peuvent être intégrées dans le panier d’épargne-pension à des fins fiscales. Par exemple, les primes d’une assurance solde restant dû peuvent vous donner droit à une réduction de 30 % (pour les montants allant jusqu’à 990 €) ou de 25 % (pour les montants compris entre 990 € et 1 270 €). Mais attention : si vous saisissez les primes et décédez, vos héritiers paieront un impôt de 8 % sur le capital versé. Il est donc peut-être préférable d’utiliser la caisse d’épargne-pension uniquement pour se constituer une pension complémentaire.

Où souscrire une assurance pour votre prêt ?

L’assurance peut être proposée par le prêteur, une compagnie d’assurance ou le gouvernement.

  • Avec votre prêteur : vous recevrez une proposition de souscription d’une assurance avec votre prêt. En contrepartie, le prêteur vous accorde généralement un meilleur taux d’intérêt sur votre prêt hypothécaire. Toutefois, la banque ne peut pas vous refuser le prêt si vous décidez de souscrire une assurance ailleurs. Certaines banques proposent également une assurance pour un prêt à tempérament.
  • Auprès d’une compagnie d’assurance : Vous pouvez également souscrire votre assurance auprès d’une compagnie d’assurance. Cela permet de faire jouer la concurrence et de choisir la prime la plus intéressante.
  • Les gouvernements flamand et wallon vous protègent gratuitement, lorsque vous contractez un crédit hypothécaire, contre la perte de revenus due à un chômage soudain ou à une incapacité de travail involontaire. Vous devez souscrire une assurance peu de temps après avoir contracté le prêt hypothécaire et les conditions sont souvent strictes. Les conditions en Wallonie peuvent être trouvées sur ce site, celles en Flandre ici. Il n’y a actuellement aucune assurance gratuite disponible dans la région de Bruxelles.

Quelles sont les conditions de cette assurance ?

Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des conditions qui peuvent être imposées à votre assurance-crédit :

  • Un montant minimum à garantir
  • Un questionnaire sur votre santé et, dans certains cas, un examen médical. Pour les personnes âgées et les emprunteurs présentant un risque médical élevé (maladie, invalidité), la prime d’assurance sera probablement plus élevée que pour les autres, d’autant plus qu’elle est calculée en fonction du risque à assurer. Après tout, si vous avez des problèmes de santé, vous êtes plus susceptible de tomber malade et donc de ne pas pouvoir rembourser.
  • Une durée d’assurance de la même longueur que celle du prêt auquel elle est liée. L’emprunteur a le choix de payer les primes : un paiement unique ou un étalement des paiements avec les remboursements du crédit.

En outre, l’emprunteur a le droit de résilier l’assurance à tout moment en payant des frais de résiliation.

Maintenant que vous connaissez les réponses les plus importantes sur l’assurance prêt, vous pouvez comparer les prêts en toute confiance grâce à nos outils de comparaison.

A propos Maxime Goffinet

Passionné par les technologies du web et la finance personnelle, Maxime est toujours à l'affût des dernières bonnes infos sur le net, et des meilleures façons d'économiser et gagner de l'argent en 2022 !