Que faire quand vous ne pouvez plus rembourser votre crédit ?

|Posted by | Prêt
Tags: ,
Rembourser votre crédit

Un licenciement, un divorce, une maladie, autant de circonstances imprévues qui arrivent bien plus souvent que l’on ne l’imagine. De telles situations peuvent également vous amener à ne plus être en mesure de rembourser votre crédit. Mais que pouvez-vous faire dans ce cas ?

Les chiffres de mars 2022 de la Banque nationale de Belgique (BNB) montrent que plus de 284 000 Belges, soit 4,6 % des emprunteurs, sont en défaut de remboursement pour au moins un prêt. Au total, plus de 404 000 prêts sont en souffrance. Si vous n’êtes pas en mesure de rembourser votre prêt personnel, vous n’êtes certainement pas seul. Si c’est votre cas, assurez-vous de suivre les étapes ci-dessous. 

1. Contactez votre prêteur

Si vous risquez d’avoir des problèmes de remboursement, il est important d’en informer votre prêteur ou votre intermédiaire de crédit le plus rapidement possible. Ce dernier est susceptible de vous aider pour trouver une solution à l’amiable. Pour prendre contact avec votre lui préférez l’envoi d’un courrier recommandé dans lequel vous exposez vos difficultés financières. Par la suite, vous pouvez prendre rendez-vous avec lui.

Voici quelques solutions possibles qu’ils peuvent proposer :

  • Une extension de la durée du prêt avec de plus faibles mensualités
  • Un report temporaire du remboursement de votre crédit

Votre banquier peut donc trouver une solution pour réduire votre charge financière mensuelle. À noter qu’en cas de retard de paiement, la banque doit le signaler à la Banque Nationale.

2. Allez voir un conseiller en matière de dettes

Si vous ne parvenez pas à trouver une solution avec votre banque, vous pouvez également recourir à la médiation de dettes. Un médiateur de dettes négociera alors en votre nom avec votre institution financière, par exemple sur les conditions de remboursement ou une réduction du taux d’intérêt. Elle permet de servir au mieux leurs intérêts et de trouver un compromis. De plus, elle permet de déterminer un équilibre entre les charges, vos dettes ainsi que vos dépenses nécessaires. Pour la médiation de dettes, vous pouvez contacter le CPAS de votre commune ou le CAW de votre région si vous habitez à Bruxelles ou en Flandre.

Si un compromis est trouvé entre les deux parties une convention est signée, détaillant leurs obligations respectives. Pas d’accord trouvé ? Vous pouvez alors demander au juge de paix un moratoire sur le paiement.

3. Avoir recours au règlement collectif des dettes

Si, après la médiation de dettes, vous avez toujours des difficultés à rembourser vos crédits, vous pouvez encore procéder à un règlement collectif de dettes. C’est une procédure judiciaire qui a eu lieu devant le tribunal du travail. D’ailleurs, elle est réservée aux personnes physiques non commerçantes qui se trouvent dans une situation d’accumulation de dettes et qui font face à de grave difficultés financières.

Le juge décidera de votre admissibilité à cette procédure. Dans ce cas là, un médiateur de dettes agréé sera choisi. Ce dernier percevra vos revenus et vous redistribuera le nécessaire indispensable à la gestion d’un ménage. Durant cette période, le juge de paix a la possibilité de procéder notamment à des réductions de dettes.

4. Utilisez votre assurance incluse dans votre prêt

Lorsque vous avez des difficultés financières liées à une perte d’emploi ou un décès, vous pouvez également compter sur les assurances souscrites avec votre prêt.

D’ailleurs, vous avez la possibilité de souscrire une assurance solde restant dû auprès de votre banque ou de votre assureur. Cette assurance garantit le remboursement total ou partiel de votre prêt si vous décédez avant que le prêt ne soit remboursé. De cette manière, vous protégez vos proches en cas de décès. Pour les prêts importants, tels que les prêts immobiliers, cette pratique est courante.

En Wallonie et en Flandres, les pouvoirs publics proposent des assurances gratuites pour le remboursement d’un crédit en cas d’événements imprévus tels que la perte totale involontaire d’emploi ou l’incapacité totale et involontaire de travail. Ces assurances doivent être contractées dans un temps limité suivant la conclusion du prêt. Elles sont réservées aux contrats de prêts hypothécaires destinés à acheter, habiliter, restructurer et construire un logement sous certaines conditions :

  • En Flandre : c’est « Verzekering Gewaarborgd Wonen », cette assurance doit être contractée durant l’année qui suit l’utilisation du capital. L’assurance couvre le remboursement du prêt à hauteur de 600 € par mois pendant trois ans maximum. Elle est valable durant 10 ans. N’hésitez pas à voir les autres conditions sur leur site internet.
  • En Wallonie : une assurance gratuite contre la perte des revenus est offerte. Elle doit être conclue dans les 12 mois suivant la conclusion du crédit. L’assurance couvre le remboursement du crédit à hauteur de 9.000 euros par an pour une durée maximum de 3 ans. La perte de revenu doit intervenir dans les 8 premières années du crédit. N’hésitez pas à voir plus en détails les conditions sur leur site internet.

Dans le cas où vous avez souscrit à des assurances annexes pour votre prêt, n’hésitez pas à les faire jouer. Pour cela, référez-vous à votre contrat d’assurance pour connaitre les conditions de prise en charge. N’hésitez pas également à prendre contact avec votre assureur.

Évitez un autre prêt pour rembourser votre crédit!

Beaucoup de personnes pensent que rembourser leur crédit actuel en souscrivant à un autre prêt est une bonne idée. Cependant, en prenant un autre prêt vous devrez également payer des intérêts supplémentaires. Par conséquent, vous serez susceptible d’accentuer votre endettement. Soyez donc vigilant !

Vous pouvez tout de même choisir de rassembler vos différents prêts en un seul prêt avec une plus longue durée ; ceci est appelé un prêt de consolidation de la dette. Notez ici aussi que vous devez tout de même avoir avec les capacités pour rembourser votre crédit.

Par conséquent, si vous vous retrouvez dans une situation où vous n’arrivez plus à rembourser votre crédit, n’attendez pas le cercle vicieux du surendettement pour demander de l’aide. Plus vite vous serez aidé, plus vite vous pourrez résoudre vos dettes !

A propos Maxime Goffinet

Passionné par les technologies du web et la finance personnelle, Maxime est toujours à l'affût des dernières bonnes infos sur le net, et des meilleures façons d'économiser et gagner de l'argent en 2022 !