Que pouvez-vous encore faire en étant fiché sur la liste noire ?

|Posted by | Carte de crédit, Prêt personnel
Tags: , ,

Que pouvez-vous encore faire en étant fiché sur la liste noire ?

Un défaut de paiement signalé par votre banquier et vous voilà sur la liste de noire de la Banque Nationale de Belgique (BNB). Cela n’est pas sans conséquences : vous êtes alors fortement limité dans votre capacité à contracter un nouveau crédit. En tant que mauvais payeur, il devient quasi impossible d’obtenir un prêt, par exemple pour l’achat d’une nouvelle voiture ou pour financer un voyage lointain. La question est alors de savoir à quel point vous êtes limité dans vos activités financières en étant sur cette liste.

Plusieurs cas de figure de défaut de paiement peuvent vous mener au recensement sur la liste noire, en fonction également du type de contrat que vous avez signé.

À la fin de l’année 2016, en Belgique, la Centrale des Crédits aux Particuliers (CCP) de la BNB recensait 1.206.140 contrats de crédits à la consommation arriérés. Le taux de défaut de paiement a connu une légère hausse entre 2015 et 2016.

La liste noire est un fichier centralisé qui a justement pour but d’éviter le surendettement des particuliers. Cet enregistrement permet de protéger le consommateur contre lui-même en évitant qu’il ne puisse enchaîner des retards de paiement, ce qui lui ferait accumuler des pénalités et augmenterait considérablement sa charge financière.

Nous vous apportons ici quelques réponses aux questions sur les possibilités d’actions que vous avez lorsque vous êtes enregistré sur la liste noire de la BNB.

Ai-je la possibilité, malgré mon recensement sur la liste noire, de souscrire à un nouveau crédit ?

Si vous êtes sur la liste noire et que vous ne possédez pas de biens immobiliers (maison, terrain), vous ne pouvez pas demander de nouveau crédit. Cela vaut pour tous les types de prêts.

D’autant plus que le prêteur a l’obligation légale de consulter la liste noire avant de vous octroyer ce crédit. Vos dettes existantes doivent, elles, bien sûr encore être remboursées au prêteur.

Si vous souhaitez tout de même emprunter de l’argent, vous allez devoir opter pour des moyens alternatifs. Par exemple, vous pouvez demander à votre famille ou à des amis de vous faire un prêt. Cependant, il vaut peut-être mieux repousser vos projets et tenter d’économiser un peu d’argent.

Je suis propriétaire d’une maison ou d’un terrain, cela peut-il m’aider ?

Effectivement, il existe un moyen alternatif d’obtenir un prêt lorsque vous êtes fiché sur la liste noire de la BNB, celui de mettre votre bien immobilier en contrepartie. Les banquiers ont la possibilité de prendre une garantie hypothécaire sur un bien immobilier de l’emprunteur. Il s’agit alors d’un prêt à tempérament avec une garantie hypothécaire. Si vous ne pouvez pas rembourser, la banque pourra procéder à la saisie de votre bien pour le mettre en vente et rembourser votre dette existante.

Par ailleurs, ce type de garantie ne peut être contracté que si votre propriété n’est pas déjà trop chargée par une hypothèque existante.

Lire aussi : Comment fonctionne le regroupement de crédit ?

Puis-je obtenir une (nouvelle) carte de crédit ?

En étant sur la liste noire, il ne vous est non plus pas possible d’obtenir une (nouvelle) carte de crédit classique auprès de votre banque. 

Vous pouvez par contre opter pour une carte de crédit prépayée. Ce n’est pas une véritable carte de crédit au sens premier du terme. Néanmoins, elle permet de recharger un montant déterminé que vous pouvez utiliser pour faire des retraits, acheter en magasins et en ligne (en fonction des caractéristiques de la carte). Avec cette dernière, vous pouvez gérer au mieux vos dépenses et cela vous évite de dépenser de l’argent que vous n’avez pas.

Figurer sur la liste noire a-t-il un impact sur mes autres affaires bancaires ?

Durant la période où vous êtes sur la liste noire, vous pouvez toujours gérer vos affaires bancaires comme avant. Un fichage ne signifie certainement pas que vous ne serez plus en mesure de payer vos courses hebdomadaires avec votre carte bancaire, d’effectuer des retraits d’espèces ou de conclure d’autres contrats bancaires ou d’assurance qui n’impliquent pas de crédit, comme, par exemple, une assurance voiture.

Seule la souscription d’un (nouveau) crédit vous est interdite.
Évidemment, il est plus sage durant cette période de limiter vos dépenses quotidiennes pour faire en sorte de rembourser vos dettes plus rapidement et être retiré au plus vite de la liste noire.

Quand l’interdiction d’un nouveau crédit sera-t-elle levée ?

Lorsque vous aurez réglé vos dettes, vous serez de nouveau en mesure de demander un prêt ou d’obtenir une nouvelle carte de crédit. Après la régularisation de votre situation, vos données seront conservées pendant encore un an sur la liste noire mais cela ne vous empêchera pas d’obtenir un nouveau crédit. Un prêteur pourra cependant en tenir compte dans l’évaluation de votre demande de prêt.

Si vous n’arrivez pas à rembourser vos dettes endéans l’année, vous resterez sur la liste noire pour une durée de dix ans après la date du premier défaut de paiement. Une fois que vous régulariserez votre situation, même si c’est après plus d’un an, vous pourrez à nouveau emprunter mais resterez fiché sur la liste noire.

Il est donc important de payer vos dettes le plus rapidement possible, pour pouvoir faire table rase et recommencer à rêver et faire des projets.

Si, après avoir réglé vos dettes, vous êtes à la recherche d’un nouveau crédit, vous pouvez comparer les institutions financières pour voir quel prêt convient le mieux à vos attentes.

Leslie Charabie

A propos Leslie Charabie

Passionnée par les finances personnelles, Leslie vous fait partager ses astuces et conseils pour économiser et gérer son budget.