Voici quelques situations où vous n’avez pas besoin d’un prêt personnel

|Posted by | Uncategorised

TopCompare.be est l’endroit idéal pour les personnes à la recherche d’un prêt personnel. En effet, nous comparons les prêts sur le marché belges ainsi que leurs taux d’intérêts et leurs coûts. Cependant, il est toujours important de se demander si un prêt personnel est nécessaire.

Nous voyons sur les réseaux sociaux que certaines personnes se demandent pourquoi nous faisons de la publicité pour des prêts. Ils craignent qu’à travers de telles campagnes, nous poussions les gens à s’endetter et se retrouver dans les ennuis. Nous prenons ces préoccupations à cœur et tenons à dissiper quelques malentendus: l’objectif de TopCompare.be est d’aider les consommateurs à faire les bons choix financiers grâce à des informations indépendantes, transparentes et gratuites.

Il est vrai que dans certaines situations, un prêt personnel peut être la bonne solution. Cependant, il ne l’est pas toujours. TopCompare.be offre donc à ses visiteurs la possibilité de comparer toutes sortes de produits, sans être incité à faire un achat. Notre but est d’aider les visiteurs à prendre des décisions éclairées. Pour ce faire, nous examinons attentivement toutes les conditions et tous les coûts des organismes financiers belges. Ainsi, vous ne serez jamais confronté à de mauvaises surprises.

Un prêt personnel est l’un des produits financiers les plus populaires dans notre pays. Vous pouvez l’utiliser pour financer n’importe quel projet. Bien qu’un tel financement ne soit pas une solution miracle pour tout le monde. Il est important de peser le pour et le contre, tout comme lors de l’achat d’une voiture neuve ou d’un smartphone. Voyez par vous-même si vous avez vraiment besoin de ce financement.

Achats non urgents

Lorsque certains achats ne sont pas urgents, il est généralement préférable de les postposer. Un objectif d’épargne peut vous beaucoup aider. En fonction de ce que vous voulez acheter, décidez combien vous voulez mettre de côté chaque mois. Voyez ensuite combien de mois il vous faudra pour atteindre cet objectif.

Il faut cependant rester réaliste et penser à l’impact que cette épargne aura sur le budget familial. Nous vous recommandons également de toujours placer cet argent au début du mois: la tentation de dépenser sera alors moins grande.

Vous avez besoin d’argent pour couvrir un mois

Septembre, synonyme de rentrée des classes, est également un mois où les parents dépensent plus d’argent. Surtout ceux dont les enfants sont en haute école ou à l’université. Nous parlons notamment des frais d’inscription et du matériel scolaire. Certains parents n’ont pas toujours le capital nécessaire pour couvrir tous ces coûts. Un prêt personnel leur semble alors être une solution. Pourtant, il en existe des moins coûteuses.

Par exemple, si vous savez que vous aurez suffisamment d’argent le mois suivant pour rembourser tous ces frais immédiatement, vous pouvez utiliser une carte de crédit pour rembourser le capital emprunté le mois suivant. Avec cette formule, vous n’avez aucun frais d’intérêt à payer. C’est le cas si le remboursement est étalé sur plusieurs mois. Les prêteurs facturent ensuite un taux annuel effectif global (TAEG). Essayez d’éviter cela parce que le TAEG est habituellement plus élevé que celui d’un prêt personnel.

Souscrire un prêt spécialisé

Si vous avez besoin d’un prêt, il est important de déterminer quel projet vous voulez financer avec ce capital. Si vous vous trompez de prêt, vous paierez rapidement des centaines voir même des milliers d’euros en trop.

Par exemple, ce n’est pas une bonne idée de financer l’achat d’une voiture avec un prêt personnel. Un prêt personnel est rapidement deux ou trois fois plus cher qu’un prêt auto. Il faut donc dire clairement et sans équivoque au prêteur comment vous souhaitez utiliser le capital. C’est la seule manière d’obtenir un prêt sur mesure.

Méfiez-vous des prêts malhonnêtes

Il est important d’examiner attentivement chaque prêt offert (en ligne). Il y a, en fait, de nombreux fraudeurs qui offrent des prêts “bon marché”. Ils demandent généralement une avance après laquelle ils disparaissent sans crier gare. Et ainsi, vous ne reverrez plus jamais le capital que vous leur avez avancé. Une institution financière reconnue ne demandera jamais d’avance avant d’accorder un prêt. Ce n’est que dans le cas d’un prêt hypothécaire que les prêteurs facturent des frais de dossier. Ces frais ne peuvent excéder 500 euros.

Économisez sur votre prêt

Si vous souhaitez toujours contracter un prêt personnel, vous pouvez économiser des centaines d’euros en jouant avec la durée et le montant du prêt. Vous souhaitez en savoir plus ? Alors n’oubliez pas de lire cet article.