5 conseils spécial route des vacances avec vos enfants

|Posted by | Lifestyle
Tags: , ,

route des vacances

SPONSORISÉ PAR ING

Les vacances d’été sont enfin là ! Et qui dit route des vacances, dit longs trajets et voies encombrées. Pas toujours facile avec les enfants qui s’agitent sur la banquette arrière et la chaleur qui peut rendre le voyage un peu pénible. Voici donc quelques conseils de sécurité à respecter en voiture et quelques astuces pour faire de la route des vacances une belle expérience en famille.

Préparez la voiture la veille

La route des vacances peut s’avérer longue et fatigante, il est donc conseillé de bien s’organiser la veille afin de pouvoir dormir plus longtemps. En effet, le ou les conducteurs doivent emmagasiner le plus de sommeil possible afin d’être alerte au volant. Pensez donc à charger la voiture la veille en vous assurant que les bagages à l’arrière sont stables et installez les sièges auto des enfants par la même occasion.

Une fois installés et prêts à partir, n’oubliez pas de vérifier que tout le monde a bien attaché sa ceinture. Cela paraît certes évident, et pourtant, 6% des Belges oublient encore de s’attacher en voiture !

Optimisez vos chances d’éviter le mal des transports

Le mal des transports est un fléau redouté de tous les parents. Si provoqué par une hyperexcitabilité de l’oreille interne et difficilement contrôlable, il est pourtant possible d’en limiter les effets. Cela commence par un léger petit-déjeuner mais riche en sucres lents et pauvre en graisse. Ensuite, considérez les médicaments contre le mal des transport ou les solutions homéopathiques qui permettent de limiter les nausées. Si votre enfant est malgré tout malade, distrayez-le en lui proposant un jeu et faites en sorte que celui-ci regarde vers l’avant. Veillez cependant à avoir un kit anti-vomi à portée de main en cas d’urgence.

Prenez votre temps sur la route

Il ne sert à rien de se presser, mieux vaut prendre son temps et conduire prudemment. N’oubliez donc pas de prévoir une pause au moins toutes les 2 heures : cela vous permettra à vous et à votre tribu de vous dégourdir les jambes et de prendre un peu l’air, ce qui est d’autant plus important si vous êtes partis tôt le matin.

En plus de vous réveiller un peu, vous aurez l’occasion de transformer ces pauses en agréables moments en famille. Petit déjeuner en la lisière des bois, stop pour admirer une attraction touristique locale ou encore pause-café pendant que les enfants jouent dans l’aire de jeux… De quoi faire du trajet une vraie aventure et fatiguer vos bambins qui, si vous avez un peu de chance, s’endormiront plus facilement en voiture.

Rassurez vos enfants

La route des vacances est souvent ponctuée de questions répétitives. “C’est encore loin ?”, “On est où ?” ou encore le fameux “C’est quand qu’on arrive?”… Si votre itinéraire et les différentes étapes du voyage sont claires pour vous, ce n’est pas forcément le cas pour vos enfants qui se posent une montagne de questions. N’hésitez donc pas à leur expliquer où vous allez, combien de temps le trajet va prendre et à quelle fréquence vous avez prévu de faire des pauses. Cela permettra de les calmer et d’éviter d’avoir envie de s’arracher les cheveux au bout d’à peine 2 heures de trajet.

Soyez maîtres du chaos

En voiture, les enfants s’ennuient vite et commencent à s’agiter, ce qui peut perturber votre conduite. Réfléchissez donc à des moyens de les occuper afin d’éviter que l’arrière de la voiture ne se transforme en un remake d’Apocalypse Now. Chargez donc à fond les téléphones et tablettes tactiles avant votre départ, mais rappelez vous aussi …que la durée de charge de ces appareils est limitée. Il faudra donc être créatif pour passer le temps : compter les voitures jaunes, chercher des combinaisons rigolotes dans les plaques d’immatriculation, concours de grimaces, karaoké spécial films disney en famille… Autant de possibilités potentiellement hilarantes qui occuperont vos enfants et vous permettront de bien commencer les vacances.

Et en cas de problèmes sur la route ?

Durant les vacances, les accidents de la route ont tendance à se multiplier. Veillez donc à ce que les documents suivants soient dans votre boîte à gants : permis de conduire, carte d’identité, carte verte, certificat d’immatriculation et certificat de conformité. Le kit de sécurité doit aussi être de la partie. Renseignez-vous auprès de votre assureur pour connaître les modalités d’assistance véhicule en cas de pépins sur la route.

Voilà, vous êtes prêts à prendre la route ! TopCompare.be vous souhaite un bon voyage et d’excellentes vacances !

Cet article a été écrit en collaboration avec ING.

Anaïs Pellard

A propos Anaïs Pellard

Anaïs est passionnée par le marketing et les langues étrangères, et adore partager ses bons plans sur les finances.