Vers une ubérisation des finances personnelles ?

|Posted by | Lifestyle
Tags: ,

Ubérisation

L’ ubérisation est un néologisme utilisé pour désigner un nouveau modèle économique lié au monde digital. Il fait référence au nom de l’entreprise Uber qui, grâce à des plateformes digitales, met en contact des conducteurs et des utilisateurs pour organiser des services de transport. Grâce à un smartphone, une application et une connexion internet, le client peut facilement accéder au service qu’il désire lui procurant également rapidité et prix attractif.

Ce phénomène, au-delà du service des transports, semble affecter toute l’économie de services. Il est donc intéressant de savoir comment l’ubérisation s’applique à d’autres secteurs, tel que celui des finances personnelles.

1. Emergence de l’ ubérisation

L’ ubérisation semble affecter considérablement notre économie traditionnelle de services. Ce phénomène, également appelé « disruption », est né suite à l’apparition de plusieurs tendances dans nos modes de vie qui sont :

  • Le numérique : Apparition du digital qui a beaucoup évolué et continuera à évoluer. L’innovation technologique et les nouvelles technologies sont désormais maitrisées par tous.
  • L’expérience : L’expérience de la consommation et la recherche du meilleur service sont devenues un point central dans le choix des prestataires.
  • L’indépendance : Tendance des personnes à aller vers l’indépendance, la liberté de travailler et de s’offrir des services entre eux.

Ces tendances, qui ont permis l’émergence de l’ ubérisation, apportent de la désintermédiation, un gain en rapidité et une baisse des prix des services. On peut noter le succès de beaucoup d’entreprises de ce type désormais reconnues mondialement comme Airbnb, Booking, Amazon ou encore Paypal. Ces plateformes offrent avant tout plus de rapidité et de facilité à un prix plus attractif.

Les nouvelles technologies devenues faciles d’accès sont donc très utilisées notamment par les nouvelles générations qui emploient leurs smartphones pour payer ou commander en ligne, communiquer gratuitement ou encore comparer les meilleures offres de vols ou autres services.


Lire notre article :
Analyses financières et bilan de l’année 2016 

2. Le concept des Fintech

Le terme Fintech est la contraction de « finance » et « technologie ». Il s’agit d’un secteur d’activité où les entreprises utilisent les technologies de l’information et de la communication afin de livrer des services financiers de façon plus efficace et moins coûteuse. Ces entreprises, plus flexibles et agiles, bousculent le mode de fonctionnement des entreprises traditionnelles notamment par leurs connaissance et maîtrise des nouvelles technologies.

Ces dernières années ont vu naître des Fintech dans différents domaines de la finance notamment dans le secteur bancaire et des assurances. Ces entreprises instaurent une nouvelle façon de faire circuler l’argent afin d’offrir des services plus efficaces, avec plus de liberté et de partage. Ainsi on peut noter le succès de Slimpay qui aura su innover en offrant un service de paiement d’abonnements par prélèvement bancaire qui lève les limites de date d’expiration, de plafond, de perte ou vol liées à l’utilisation de la carte bancaire.

Complémentarité des Fintech vis à vis des banques

Dans le secteur bancaire, bien que certaines soient considérées comme dangereuses pour les banques puisqu’elles apportent une nouvelle concurrence, les Fintech viennent contribuer à l’évolution des institution financières, rendant leur travail plus effectif et plus adapté à la demande changeante. Celles-ci sont complémentaires des banques traditionnelles et la cohabitation des deux permettra une évolution des finances vers un système plus adapté à la demande actuelle des consommateurs. Les banques gardent tout de même leur suprématie notamment par leur savoir-faire et leur expérience. Cependant il est important pour les banques de s’allier à ces innovations qui leur permettront de garder leur place sur le marché bancaire.

Lire notre article : Mon argent en 2017 : Qu’est-ce qui change ?

3. Vers une ubérisation des finances personnelles ?

La réussite des Fintech est due principalement à l’émergence d’une économie collaborative basée sur la participation et l’entraide. Ceci est associé à l’évolution des nouvelles technologies maitrisées de tous. Mais comment cela affecte-t-il les finances personnelles et les banques ?

Comme mentionné précédemment les Fintech sont complémentaires des banques traditionnelles et les font évoluer. Elles ont donc un impact direct sur les finances personnelles.

Différence entre Fintech et ubérisation des finances

Le concept d’ubérisation, qui consiste en la diminution d’intermédiaires avec une plus grande rapidité et facilité des services grâce à l’utilisation des technologies, mène à une implémentation de plus en plus importante de la banque en ligne. Les clients pourront effectuer tous types d’opérations en ligne de manière indépendante et sans l’aide de conseillers. Ainsi, ils pourront effectuer des paiements, organiser leurs finances, gérer leur patrimoine et même souscrire à des prêts. Le paiement mobile est d’ores et déjà disponible et suppose d’autres innovations technologiques à venir. L’importance des réseaux sociaux est également un point sur lequel les banques devront s’aligner si elles souhaitent suivre la tendance de l’ubérisation.

Les Fintech vont quant à elles plus loin puisqu’elles innovent de manière profonde le marché bancaire, l’ubérisation modifiant seulement le mode d’utilisation des services déjà existants.

Par exemple, notre plateforme de comparaison en partenariat avec les banques vous permet de comparer tous les prêts et cartes de crédit afin de trouver l’offre qui vous convient le mieux.

Conclusion

L’ ubérisation et l’apparition des Fintech viennent apporter un nouveau mode de fonctionnement concernant les finances personnelles. Ceci semble au premier abord être un grand bouleversement notamment pour les banques habituées à leur mode de fonctionnement traditionnel. Cependant cela pourrait être une bonne chose puisque cela permet de créer un lien plus direct entre les banques et les clients et de mettre l’intérêt du consommateur plus en avant, leur offrant de meilleurs services.

Lire notre article : Bonnes résolutions : maintenir ses finances à flot pour la nouvelle année

Rui Trindade

A propos Rui Trindade

Jeune passionné par les finances personnelles, Rui tient à coeur de vous faire partager ses meilleurs conseils et astuces pour vous aider dans votre vie quotidienne.