Menu
Problème sur le site?
Problème sur le site? 02 740 43 35 Lun-ven, 9:30-17:30

L'assurance épargne pension vous permet d'épargner librement et d'éviter le précompte mobilier de 30%

Je veux en savoir plus
- produits pour assurance pension
Merci de patienter pendant que nous récupérons les résultats

Branche 21 : épargner pour sa pension en Belgique

Définition : L’assurance pension, également appelée assurance épargne, est un produit d’épargne faisant partie de la famille de la Branche 21 et correspond à une solution de placement visant à constituer un capital complémentaire à la pension légale. Elle vous permet également de bénéficier d’un taux garanti et donc d’un rendement sûr et sans risque, mais aussi d’une éventuelle participation bénéficiaire.

L’assureur protège le capital que vous investissez ainsi que le rendement qui en ressort, à l’exception des différents frais, taxes et possible assurance décès. À la fin du contrat (ou à partir de la huitième année pour éviter les frais supplémentaires), l’assuré perçoit les primes (après déduction de ces différents frais).

En souscrivant à l’assurance pension de la Branche 21, vous vous constituez un capital dont le risque est minime. Grâce à cela, vous construisez une épargne qui pourra par la suite servir de revenu supplémentaire s’ajoutant à votre retraite, de fonds pour les études de vos enfants ou petits-enfants, de capital pour des projets personnels ou encore d’aide à vos proches en cas de décès. Par ailleurs, cette assurance épargne pension est garantie par le Fonds de garantie belge. Cela signifie que votre capital est assuré jusqu’à 100.000€ en cas de faillite de l’institution financière.

L'assurance épargne est une solution appropriée pour épargner sur le long terme. En revanche, si vous souhaitez souscrire à une solution d'épargne dans le but de simplement mettre un peu d'argent de côté via le versement mensuel de petits montants, le compte épargne ou encore le plan d'épargne pourraient mieux correspondre à vos besoins.

Pour pouvoir souscrire à une assurance épargne pension de la Branche 21, vous devez, comme dans le cadre d'une demande de carte de crédit ou pour l'obtention d'un prêt, satisfaire à plusieurs conditions :
  • Être âgé entre 18 et 64 ans ;
  • Être de nationalité belge ou résident d’un autre État membre de l’Espace économique européen ;
  • Être soumis à l’impôt belge sur le revenu des personnes physiques.
À l’issue de la signature du contrat d’assurance, vous recevrez chaque année de votre fournisseur une attestation des paiements réalisés. Il est essentiel que vous les conserviez afin de pouvoir les fournir au bureau des contributions en cas de nécessité.

L’assurance épargne, contrairement à l’épargne pension ou même à l’épargne à long terme, ne possède pas de plafond fiscal. Cela signifie que vous pouvez épargner autant que vous le souhaitez chaque année. En revanche, vous ne bénéficiez pas d’avantage fiscal.

À l’ouverture du compte, il vous sera demandé d’effectuer un versement initial. Les versements ou primes suivantes s’effectuent sur une base mensuelle. Selon l’institution financière chez laquelle votre compte est hébergé, un montant minimum (qui en Belgique à tendance à varier de 50€ à 2.500€) devra être versé chaque mois. Vous n’avez typiquement accès au capital épargné qu’à partir de 8 ans et 1 jour après ouverture du compte. Ainsi, vous récupérez non seulement le capital investi, mais celui-ci est également majoré du taux d’intérêt garanti et d’un éventuel rendement supplémentaire via participation bénéficiaire qui dépend des résultats de l’assureur. Notez cependant que dans le cadre d’un prélèvement anticipé, le précompte mobilier s’applique.

L’assurance pension correspond donc à un profil plus aisé car les versements restent relativements importants et le rendement n’est pas plus élevé que dans le cadre de l’épargne pension ou à long terme. Elle est donc toute indiquée si le but est de se constituer une réserve d’argent conséquente en vue de grosses dépenses ou de projets sur le long terme.

Taxe sur la prime

La taxe sur la prime est une taxe unique s’élevant à 2% et prélevée par le gouvernement belge. Ainsi, si vous investissez 10.000€ dans l’assurance épargne Branche 21, la taxe sur la prime sera de 200€.

Précompte mobilier

Le précompte mobilier est une taxe de 30% (calculée sur un rendement fictif de 4,75%) qui ne doit être payée qu’en cas de retrait anticipé, à savoir durant les huit premières années. Il peut donc être facilement évité. Par ailleurs, si vous contractez un contrat de plus de 8 ans et 1 jour, vous évitez le précompte mobilier de 30%.
Souscrire à une assurance épargne pension de la Branche 21 engendre une série de frais. Il est donc important de bien s’informer avant de prendre toute décision.

Frais d’entrée

Il s’agit de frais uniques qui sont payés par l’assuré et qui se traduisent sous la forme d’un pourcentage sur le versement. Habituellement, l’intermédiaire (votre courtier) reçoit une partie de ces frais, et l’assureur (tels que Baloise, Vivium, Credimo et tant d’autres) l’autre.

Frais de gestion

Comme tout placement, souscrire à une assurance épargne Branche 21 s’accompagne indéniablement de frais de gestion. Cela signifie que le gestionnaire est payé sur la base du capital déposé. Ces frais sont périodiques et leur pourcentage varie selon votre investissement : vous retrouverez donc le chiffre exact sur la fiche d’information financière lors de la signature du contrat.

Frais de rachat

Plus communément connus sous le nom de “frais de sortie”, les frais de rachat sont des coûts qui vous sont facturés si vous retirez de l’argent de votre assurance épargne endéans les huit premières années. Par conséquent, laisser reposer l’argent suffisamment longtemps vous permettra de les éviter. Mais pourquoi de tels frais ? Et bien la réponse est simple : les gestionnaires investissent l’argent placé dans l’assurance épargne. Un retrait de votre part signifie qu’ils devront vous rembourser et, par conséquent, créer de la liquidité engendrant des frais afin de vous rembourser. Et donc un manque à gagner pour eux, qu’ils doivent compenser : via les frais de rachat.
Avant de choisir un produit, il est essentiel de connaître les différentes offres présentes sur le marché belge. Ainsi, utiliser notre outil de comparaison vous permettra d’avoir une vue d’ensemble des assurances pension des différents fournisseurs. Vous trouverez donc ci-dessous un tableau comparatif afin de vous aider à avoir une meilleure vue d’ensemble du fonctionnement et caractéristiques des assurances épargne proposées en Belgique.
Ethias Certiflex8 Federale Vita Invest Dynamic KBC Life Future 8
Rendement net 2017 1.75% 2.10% 1,5% /1%
Rendement net 2016 2,0% 2,0% n.a.
Taux d'intérêt garanti 0,75% 0,0% 1,0%
Niveau de risque 1-7 2 1 1
Frais d'entrée 1,0% 1,0% 3,0%
Frais de gestion 0,0% 0,0% 0,0%
Indemnité de rachat / sortie 2,0% 3,0% 1,0%
Initial 0€ 2.500€ 3.000€
Minimum 0€ 125€ À définir avec la banque
Versement minimum/an n.a. 600€ 600€
Capital garanti après 30 ans* 84.237€ 74.800€ 87.709€

*Pour un placement de départ 3.000€, versement 200€/mois pendant 30 ans, basé sur le taux d'intérêt garanti. HT.

Comme vous pourrez le constater, le rendement diffère grandement selon le taux garanti appliqué. À ce rendement, vous pouvez ajouter les participations bénéficiaires (vous trouverez ici en exemple les rendements nets sur 2016 et 2017) qui varient d’une année à l’autre. Il est devient donc évident qu’une comparaison des différents produits d’épargne s’impose afin d’optimiser votre gain en accord avec votre situation et capacité financière à épargner. Pour ce faire, n’hésitez pas à utiliser notre outil de comparaison d’assurance pension gratuit.