Menu

Pret

Rachat de crédit : comment cela fonctionne-t-il ?

Par Vanessa Ciliberti le 15 December 2019 | Temps de lecture : 3 minutes

Refinancement

Étant donné que les taux d’intérêts sont historiquement bas, beaucoup se rendent à leur banque pour refinancer leur crédit hypothécaire. Certains emprunteurs, qui ont un vieux contrat avec des taux variables, ont maintenant un taux de 0%, voire négatif. C’est donc le moment d’essayer de refinancer votre crédit hypothécaire à un taux plus avantageux. Mais comment fonctionne le rachat de crédit, hypothécaire ou autre, et est-t-il facile de le demander à sa banque ?

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit ?

Racheter signifie que vous remplacez votre crédit actuel par un nouveau crédit avec de meilleures conditions. Quand vous souscrivez à un prêt, vous bénéficiez du taux d’intérêt en vigueur au moment de la signature du contrat. Les taux d’intérêt varient fortement selon la période. En ce moment, les taux des crédits hypothécaires sont très bas. Dans ce cas, il est intéressant pour vous de faire revoir votre crédit pour bénéficier d’un taux plus bas. Vous pouvez utiliser notre plateforme de comparaison de prêts pour trouver celui qui vous convient le mieux.

Téléchargez notre guide spécialisé Nous vous expliquons tout sur les dettes

Puis-je tout simplement m’adresser à ma banque ?

En premier lieu, vous pouvez vous adresser à votre banque et demander un rachat de votre crédit. Elle n’est, cependant, pas obligée de vous en accorder un, mais le fera généralement. Par contre, elle vous proposera souvent un taux de financement moins attractif que celui en vigueur sur le marché puisqu’elle doit prendre en compte son manque à gagner.

Il est important que vous sachiez qu’une banque n’a pas d’intérêt à vous octroyer un rachat de crédit, car cela signifie une baisse de ses revenus à long terme. Par contre, elle voudra à tout prix éviter de vous perdre comme client. C’est pour cela que les banques accordent un rachat, de prêt hypothécaire ou autre, dans la plupart des cas. Si une institution financière décide tout de même de le refuser, vous pouvez rechercher une banque qui offre un taux plus avantageux et ensuite y transférer votre crédit. Mais cela implique d’autres frais que nous détaillons plus bas.

Cela en vaut-il la peine ?

N’oubliez pas qu’il y a aussi des frais à prendre en compte lors d’un rachat crédit. Vous devez donc bien peser le pour et le contre avant de prendre une décision.

Et à celui-ci aussi : Vers la fin des taux d’intérêts fixes du crédit hypothécaire ?

Vous devrez toujours payer une indemnité de remploi, qui s’élève à maximum trois mois d’intérêts sur le capital restant. Ceci est une compensation pour le prêteur car vous ne paierez plus d’intérêts étant donné que vous allez bénéficiez d’un taux de financement plus bas ou changer de banque.

Par ailleurs, vous devrez aussi vous acquitter de frais de dossier qui varient en fonction de la banque. Chez BNP Paribas Fortis vous payez beaucoup plus pour un rachat de crédit que pour un nouveau crédit hypothécaire, alors que cela n’est (pas encore) le cas chez les autres banques. Il y a aussi des banques comme Belfius, dont le montant des frais de dossier varie en fonction du montant du solde restant du crédit en cours. Vous trouverez ci-dessous un aperçu par banque des frais de dossier pour un refinancement crédit.

  • ING : 350 €
  • KBC : 500 €
  • Belfius : 350 € (crédit jusqu’à 250.000 €), 370 € (250.000 € – 375.000 €), 430 € (375.000 € – 500.000 €) en 530 € (crédit de plus de 500.000 €)

En cas de rachat dans une autre banque, vous devrez prendre en compte les frais pour la mainlevée de votre prêt hypothécaire actuel et la mise en place du nouveau prêt en faveur de votre nouvelle banque. Ces coûts peuvent s’élever à plusieurs milliers d’euros. Par ailleurs, il faudra aussi payer les frais d’estimation pour que votre nouvelle banque puisse estimer la valeur de votre maison. Ceci ne devrait pas coûter plus que quelques centaines d’euros. Enfin, vous pourrez aussi être amené à payer d’autres frais liés à la fermeture et l’ouverture d’un compte en banque.

Les bénéfices d’un taux de financement plus bas pour la période restante doivent donc couvrir les frais ci-dessus pour que le rachat de crédit soit avantageux. Dans la plupart des cas, le taux d’intérêt sera plus attractif pour des refinancements externes, mais les coûts associés seront plus élevés que pour un refinancement interne.

Dans tous les cas, les primes des assurances liées à votre prêt hypothécaire, notamment de votre assurance solde restant dû, devront être adaptées au nouveau taux (et donc revues à la baisse).

Vous pouvez utiliser notre plateforme de comparaison de prêts pour trouver le prêt qui vous convient le mieux.

Comparez les prêts en Belgique

Comparaison de plus de 30 institutions financières