Pret

Puis-je obtenir un prêt si je suis au chômage ?

Par Pauline le Hardy le 2 novembre 2017 | Temps de lecture : 3 minutes

chômage

Malheureusement, vous comptez parmi les 421.390 belges (temporairement) au chômage qui font face à des problèmes d’argent. Vous voudriez emprunter de l’argent pour restructurer vos dettes ou pour acheter une nouvelle cuisine, mais vous avez déjà remarqué que les banques ne sautent pas de joie à l’idée de vous accorder un prêt. Pas de panique, nous vous expliquons ici les possibilités qui s’offrent à vous.

Pourquoi emprunter de l’argent lorsque l’on est au chômage est-il si difficile ?

Premièrement, il est important de comprendre pourquoi il est si difficile d’obtenir un prêt lorsque l’on est au chômage. Sans emploi, vous n’avez pas de revenus réguliers et votre profil de risque n’est pas désirable pour la plupart des banques. Les banques sont plus disposées à accepter votre demande lorsqu’elles ont des garanties sur le fait que vous allez rembourser. De nos jours, les banques ont des directives très strictes dans l’octroi des crédits, en plus des dispositions légales (être majeur et ne pas figurer sur la liste noire de la Banque Nationale de Belgique).

Conditions pour l’obtention d’un prêt

Est-il alors totalement impossible d’obtenir un prêt lorsque l’on est au chômage ? Non, car la plupart des banques examinerons des paramètres autres en plus de votre statut professionnel. Si votre allocation de chômage est élevée, que vous prouvez qu’il s’agit d’une situation temporaire ou que vous disposez d’une épargne conséquente, votre demande ne sera pas automatiquement rejetée. Chaque banque a sa propre politique d’octroi, mais il est certain que vous pourrez emprunter sous des termes et conditions moins favorables qu’en étant employé.

C’est ainsi que la banque peut vous octroyer un prêt en étant au chômage si vous avez une personne se portant garante et n’ayant aucun antécédent de « mauvais » crédit. Il est important que cette personne garante ait un revenu suffisant pour ses dépenses personnelles mais aussi pour prendre en charge les responsabilités de crédit de l’emprunteur si cela s’avérait nécessaire. Par ailleurs, vous aurez plus de chance d’obtenir un crédit si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier. Vous pouvez placer votre bien en hypothèque afin que la banque ait une garantie et vous octroie le prêt plus facilement.

Les types de prêt pour les chômeurs

  • Prêt startup pour les chômeurs

Si vous souhaitez commencer votre propre entreprise en étant au chômage, vous pouvez demander un crédit au Fonds de participation. Cet emprunt est disponible pour les chômeurs à temps plein inscrits au chômage au minimum depuis 3 mois ou pour les bénéficiaires d’une allocation d’intégration ou d’une aide sociale. Vous pouvez emprunter jusqu’à 30,000 euros avec un taux réduit, en fonction de la maturité (4.25% sur 5 ans et 4.50% sur 7 et 10 ans).

  • Prêt social

Le prêt social a été mis en place pour aider les personnes ayant un revenu minimum dans la gestion de leur situation financière instable. Par exemple, si vous avez besoin de meubler votre domicile d’urgence, vous pouvez contacter le Centre Public d’Action Sociale (CPAS). Vous rembourserez un taux d’intérêt minime (actuellement 2%) sur un prêt de 5 ans maximum et vous recevez une aide sur le processus de demande.

En bref, il est tout à fait possible d’obtenir un (petit) prêt même au chômage. Il est important de vous demander s’il est vraiment nécessaire de dépenser cet argent dans votre situation actuelle. Le montant mensuel dont vous disposez pour vivre diminuera si vous prenez un prêt. Vérifiez toujours minutieusement les conditions de la banque et le taux annuel effectif global (TAEG) et non juste le taux d’intérêt. Le TAEG inclut tous les coûts (frais de dossier, frais administratif, etc.), en plus du taux d’intérêt.

Comparez les prêts en Belgique

Comparaison de plus de 30 institutions financières