Ce que vous pouvez faire et ne pas faire avec un prêt personnel

|Posted by | Prêt personnel

Si vous avez, ou prévoyez de contracter un prêt personnel auprès d’une banque ou d’un organisme de prêt en Belgique, la loi belge ainsi que la banque prévoient pour vous une série de règles concernant les remboursements que vous devrez effectuer. Voici ce que vous pouvez faire et ne pas faire :

Contrat de prêt, ce que vous pouvez faire et ne pas faire

Remboursement anticipé

La première chose à savoir est qu’il est prévu par la loi de laisser aux consommateurs le droit de rembourser leur prêt de manière anticipée. Si, pour une raison ou une autre, vous parvenez à rembourser votre prêt plus rapidement que prévu, la banque se doit d’accepter. C’est une situation assez rare évidemment, puisque normalement tout a été calculé en amont du prêt pour que vos remboursements se fassent sur la période déterminée avec votre banque. Mais si vous en avez la capacité, cela peut être intéressant de rembourser en partie ou entièrement votre dette de façon avant la fin de la période prévue. Vous devez avant tout l’annoncer à votre organisme de prêt. Celui-ci devra vous fournir en réponse le montant des frais de remploi. Ces frais sont une indemnité exigée par votre banque pour compenser le manque à gagner dû au fait que vous n’aurez pas à payer l’entièreté des intérêts qui avaient été calculés en amont. Attention à bien prendre connaissance de ces frais pour ne pas perdre d’argent inutilement.

Droit de rétractation

La loi prévoit pour les consommateurs le droit de se rétracter après avoir effectué une demande de prêt. Il se peut qu’après avoir signé un contrat avec votre banque, un événement imprévu vous oblige à renoncer à vos projets. Le prêt que vous avez demandé pour ce projet n’a donc plus lieu d’être, et vous aimeriez ne pas devoir payer un taux d’intérêt ou des frais de remploi pour un montant que vous n’utiliserez pas. Vous avez un délai de réflexion de 14 jours à partir de la signature du contrat, ou de la réception des documents si vous avez effectué la demande de prêt en ligne. Durant ce délai, il vous suffit d’avertir votre banque et d’envoyer un courrier recommandé pour renoncer à votre crédit. Vous ne devez pas justifier cette rétractation tant que vous ne dépassez pas ce délai. Si c’est le cas, ce sera à votre banque de décider quoi faire, mais elle ne sera plus tenue par la loi d’annuler votre contrat sans frais.

Délai avant remboursement

Devez-vous commencer à rembourser votre banque immédiatement après avoir reçu le montant de votre prêt sur votre compte ? A priori, oui. Mais il existe des situations où cela ne vous arrange peut-être pas. Par exemple, vous décidez de réaliser ce tour du monde que vous aviez toujours rêvé de faire, et pour ce faire, vous prenez un congé sabbatique. Cela signifie que vous serez sans revenus pendant plusieurs mois, et donc dans l’incapacité de rembourser votre banque. La meilleure chose à faire est d’en parler à votre banque et voir avec elle s’il est possible de spécifier dans le contrat une autre date de début de remboursement. Mais il vaut mieux ne pas trop compter là-dessus. Par contre, en fonction du montant que vous souhaitez emprunter, et des intérêts que vous êtes prêts à payer, vous pourriez plutôt envisager de demander l’ouverture d’une ligne de crédit. Une autre façon de dépenser de l’argent que vous n’avez pas encore, avec des conditions de remboursement différentes. Ici aussi, ces conditions varient d’une banque à l’autre.

Délai supplémentaire entre deux remboursements

C’est une des principales craintes lorsque l’on contracte un prêt personnel : “et si je ne suis plus en mesure de rembourser le prêt pendant quelque temps et que je manque mes délais de remboursements ?” La meilleure chose à faire est d’avertir votre banque ou votre organisme de crédit dès que possible, avant même d’atteindre le délai pour la mensualité que vous manquerez, et de leur expliquer votre situation. Bien souvent, ils peuvent vous accorder un délai supplémentaire, ou éventuellement revoir et adapter votre contrat en fonction de votre nouvelle situation.

Rachat de crédits

Comme expliqué plus haut, vous avez la possibilité de rembourser de manière anticipée votre prêt. Cela implique donc que vous pouvez aussi, sous certaines conditions, emprunter à une autre banque le montant restant, rembourser la première banque avec, et profiter par exemple d’un TAEG plus intéressant, et ce malgré les frais de remploi. En réalité la procédure est encore plus simple, puisque c’est la nouvelle banque qui va directement rembourser l’ancienne. En d’autres termes, elle va racheter votre dette à votre créancier. Cela peut être avantageux si vous trouvez un taux d’intérêt plus bas parmi les offres sur le marché, mais ça vous permet aussi de regrouper vos différentes dettes (si vous en avez plusieurs) auprès du même organisme, et de simplifier vos remboursements.

Un contrat de prêt entre vous et votre prêteur n’est pas quelque chose à prendre à la légère, mais comme vous pouvez le constater, ce contrat dispose d’une certaine flexibilité, imposée par la loi, et appliquée par la banque, pour vous aider à gérer au mieux vos finances et vous protéger du surendettement. Pour savoir exactement quelles sont les clauses que vous pouvez demander de modifier, prenez le temps d’en discuter longuement avec votre banquier. Un remboursement qui se déroule sans accroc est autant dans votre intérêt que le sien.

A propos Maxime Goffinet

Passionné par les technologies du web et la finance personnelle, Maxime est toujours à l'affût des dernières bonnes infos sur le net, et des meilleures façons d'économiser et gagner de l'argent en 2022 !