Menu
Problème sur le site?
Problème sur le site? 02 740 43 35 Lun-ven, 9:30-17:30

Pret hypothecaire

Quel prêt choisir pour vos travaux de rénovation ?

Par Anaïs Pellard le 20 February 2019 | Temps de lecture : 4 minutes

travaux de rénovation

CONTENU SPONSORISÉ

Vous souhaitez refaire votre cuisine ou votre salle de bain, installer une véranda ou aménager votre jardin ? Si vous ne disposez pas des fonds propres ou si vous ne souhaitez pas toucher à vos économies pour ces travaux de rénovation, un crédit peut vous aider à les financer. Mais vaut-il mieux choisir un crédit hypothécaire ou un prêt rénovation ?

Le crédit hypothécaire pour travaux de rénovation 

Deux cas de figure peuvent se présenter : soit vous piocher dans votre crédit existant dont vous avez déjà remboursé une partie, soit vous contractez un nouveau crédit hypothécaire.

  • Prêt hypothécaire existant: si vous avez déjà remboursé une partie de votre crédit, vous pouvez emprunter à nouveau cette somme grâce à une restructuration de votre prêt existant. Vous n’êtes alors plus exposé à des frais d’actes de crédit (droits d’inscription, honoraires du notaire, etc.), mais seulement à des frais de dossier de la banque pour la restructuration. Vous emprunterez par ailleurs au taux actuel du marché puisque la banque considère cela comme une nouvelle ouverture de crédit même si elle sera intégrée à votre prêt existant.
  • Nouveau prêt hypothécaire: dans le cas où le montant disponible sur votre crédit existant ne suffit pas, vous pouvez pour financer vos travaux de rénovation prendre une nouvelle hypothèque (garantie) sur votre bien pour contracter un nouveau prêt hypothécaire. Cette nouvelle garantie implique bien des frais d’actes de crédit. Les sommes sont non négligeables puisqu’elles s’élèvent à quelques pourcents du montant de l’emprunt. Il faut ici aussi y ajouter les frais de dossier de la banque pour l’ouverture du crédit.

Quand l’utiliser ?

Le prêt hypothécaire convient particulièrement lorsqu’on veut emprunter des sommes conséquentes. Il offre une durée de remboursement plus longue et des taux très attractifs puisque le bien immobilier auquel le crédit se rapporte est mis en garantie. Par ailleurs, les intérêts payés et le capital amorti sont fiscalement déductibles jusqu’à un certain montant.

Cela est évidemment balancé par le coût transactionnel important qui peut y être associé et par les longues démarches administratives pour son obtention.

Lisez également notre article : Tout ce que vous devez savoir sur les prêts rénovation

Le prêt rénovation pour financer des travaux de rénovation

Le crédit rénovation est destiné spécifiquement à financer des travaux de rénovation, sur présentation de devis ou facture. Son taux d’intérêt est fixe et garanti durant toute la durée du remboursement. Contrairement au crédit hypothécaire, un prêt rénovation ne demande pas de garantie, et n’engendre pas de frais de dossier ni de frais d’actes de crédit.

Les intérêts de ce prêt sont également fiscalement déductibles sous certaines conditions.

Par ailleurs, si vous réalisez des travaux de rénovation en vue de réduire votre consommation d’énergie, la banque peut vous accorder un taux préférentiel et vous pouvez éventuellement bénéficier de primes octroyées par votre Région.

Quand l’utiliser ?

Ce prêt permet de demander des sommes moins importantes (à partir de 2.000€). Comme il ne demande pas de garantie, son taux sera généralement plus élevé, bien que certaines banques offrent des taux très avantageux qui peuvent concurrencer les taux hypothécaires.

Le crédit rénovation est également plus facile à souscrire. En effet la demande se fait très rapidement et peut également avoir lieu en ligne. Les justificatifs demandés sont par ailleurs souvent très accessibles (devis, factures, revenus, etc.).

Le grand gagnant ?

Choisir entre un crédit hypothécaire et un prêt rénovation dépend au final de votre situation et de vos besoins. Le crédit hypothécaire vous permet d’emprunter des sommes plus importantes à un taux compétitif, mais engendre des coûts conséquents. Le prêt rénovation, quant à lui, est plus flexible, ne demande pas de garantie, et vous évite les frais de transaction.

Cet article a été écrit en collaboration avec ING.

Comparez tous les prêts hypothécaires en Belgique

Nous comparons pour vous plus de 30 institutions financières