Menu

Bien existant : trouvez un prêt hypothécaire pour une maison existante

Découvrez pourquoi acheter une maison existante et comment financer les coûts et les frais d’enregistrement d’une construction existante. Comparez et trouvez votre prêt hypothécaire.

Tout savoir sur le prêt hypothécaire en Belgique

Si certaines personnes préfèrent acheter ou construire une maison neuve, d’autres craquent pour le charme et le caractère d’une maison existante. Une habitation existante n’est peut-être pas aussi élégante et moderne qu’une maison neuve, mais si vous êtes bricoleur, vous pouvez certainement la retaper à votre goût. Les options et les styles sont également infinis. Un loft industriel au dernier étage d’un immeuble d’appartements en ville, une maison mitoyenne confortable en banlieue ou une villa individuelle dans un petit village ? Chacun peut trouver son style dans le large éventail de maisons existantes.

L’achat d’une maison existante présente plusieurs avantages :

  • Alors que la construction d’une maison neuve peut prendre des mois, vous ne devez pas être aussi patient si vous choisissez une construction existante. Après tout, la maison est déjà construite, et vous pourrez probablement emménager plus tôt.
  • Une maison de ville élégante, une petite maison mitoyenne ou une maison construite dans les années 1980. L’éventail est large et varié si vous décidez d’acheter un bien existant.
  • Le prix d’une maison existante est souvent inférieur au prix d’une maison neuve. Vous pouvez aussi souvent négocier le prix d’achat.
  • Une maison existante est un produit que vous achetez fini (si la rénovation n’est pas nécessaire ou si vous ne pensez pas qu’elle le soit). Il suffit de penser à l’intérieur.
  • Si vous souhaitez rénover une maison existante, vous pouvez demander au gouvernement diverses subventions pour la rénovation. Les primes diffèrent selon les régions.
  • Certaines personnes trouvent qu’il y a plus d’atmosphère et de caractère dans une maison ancienne.

Une maison existante possède aussi certains inconvénients :

  • Bien que le prix d’achat d’un bien existant soit souvent inférieur à celui d’une nouvelle construction, il ne faut pas oublier les coûts de rénovation. Si la maison n’est pas tout à fait à votre goût ou si des travaux importants (pour l’énergie, par exemple) doivent être effectués, les coûts peuvent rapidement s’accumuler.
  • Une maison existante ne répond souvent pas aux normes énergétiques les plus strictes, ce qui signifie que vous consommez davantage. Comme nous l’avons déjà mentionné, vous pouvez faire appel aux primes du gouvernement pour améliorer la performance énergétique.
  • Le risque de (gros) coûts de maintenance et de vices cachés est plus élevé.

Une question que beaucoup de gens se posent : « Les nouvelles constructions sont-elles plus chères que les constructions existantes ? ». Une question difficile, qui dépend en fait de plusieurs facteurs. Vous achetez une grande villa en périphérie d’une grande ville ? Cela peut alors être plus coûteux que si vous faites construire une maison. Néanmoins, en moyenne, une nouvelle construction est plus chère qu’une construction existante. Dans le cas d’une maison neuve, vous payez le terrain à bâtir, les honoraires de l’architecte, la TVA, les matériaux de construction de qualité, etc. Une maison existante est déjà construite, vous ne payez donc que l’achat de la maison.

Pourtant, même cela n’est pas entièrement vrai. En plus du prix d’achat, vous devrez également payer des droits d’enregistrement, des frais de notaire, des frais administratifs et éventuellement le coût d’un prêt hypothécaire. Vous pouvez facilement calculer le coût total associé à l’achat de votre bien existant grâce à notre outil de simulation des frais d’achat d’une maison. Avec nos autres simulateurs, vous pouvez également calculer le montant que vous pouvez emprunter et la taille de votre maison en fonction de votre budget.

Lorsque vous achetez un bien immobilier, vous devez payer des droits d’enregistrement. Alors que vous payez la TVA sur les nouvelles constructions, vous devez payer des droits d’enregistrement sur les propriétés existantes. Vous payez cette taxe sur le prix d’achat du bien et elle varie d’une région à l’autre.

En Région flamande ou Flandre, vous payez 6 % de droits d’enregistrement. Vous achetez une propriété de 300 000 € dans cette région ? Les droits d’enregistrement s’élèvent donc à 18 000 €. Toutefois, ce taux est assorti d’un certain nombre de conditions et d’exceptions.

Dans la Région de Bruxelles-Capitale, vous payez 12,5 % de droits d’enregistrement. Si vous achetez un bien immobilier d’une valeur de 300 000 euros, vous devrez en principe payer 37 500 euros de droits d’enregistrement. Toutefois, si vous remplissez un certain nombre de conditions, vous pouvez bénéficier d’un abattement. Les premiers 175 000 € de votre maison seront alors exonérés des droits d’enregistrement, ce qui signifie que vous pouvez économiser 21 875 € et que, dans cet exemple, vous devrez encore payer 15 625 €.

En Région wallonne ou Wallonie, vous payez également 12,5 % de droits d’enregistrement, mais là aussi, vous pouvez bénéficier de réductions pour votre habitation unique ou pour les familles à faibles revenus, par exemple.

Comme pour les autres biens immobiliers, vous pouvez également financer un bien existant au moyen d’un prêt hypothécaire. Si vous êtes déjà propriétaire de votre logement, vous pouvez effectuer un transfert de prêt de votre ancien vers votre nouveau logement. Vous pouvez également rechercher un prêt immobilier moins cher et rembourser votre ancien prêt. Quel que soit le prêt que vous recherchez, vous pouvez comparer gratuitement et facilement différents prêteurs sur TopCompare et trouver le taux d’intérêt le moins cher pour votre projet d’habitation.