Menu
Problème sur le site?
Problème sur le site? 02 740 43 35 Lun-ven, 9:30-17:30

Pret

Comment faire une demande de crédit ?

Retrouvez ici tous les documents nécessaires à fournir lors d'une demande de crédit en ligne, sans lesquels votre demande de prêt ne sera pas acceptée.

Par Pauline le Hardy le 2 November 2017 | Temps de lecture : 8 minutes

demande de crédit

Avoir des projets est une chose, mais les financer en est une autre. En effet, il n’est pas toujours évident de sortir les fonds nécessaires à leur réalisation. C’est pourquoi il peut être intéressant d’opter pour un crédit, peu importe le projet. Dans ce guide, nous vous expliquons comment choisir le bon produit financier et vous donnons les clefs pour prendre la meilleure décision. Grâce à cela, il vous sera plus facile de répondre aux questions “Comment faire une demande de crédit ?” et “Qui peut faire un crédit ?”.

Téléchargez notre guide spécialisé Nous vous expliquons tout sur les dettes

A. Demande de crédit : choisir le bon produit

A.1. Le projet à financer

Vous avez un projet, mais le financement de ce dernier nécessite des liquidités. La toute première question à se poser avant même d’envisager de faire une demande de crédit est quel est le prêt bancaire correspondant. Il convient donc d’examiner le projet et d’en définir sa nature : souhaitez-vous changer de cuisine ? Ou bien faire installer des panneaux solaires ? Si ces deux aménagements impliquent des travaux chez vous, il ne s’agira cependant pas du même prêt. Par exemple, dans le premier cas, le prêt correspondant est un crédit rénovation. Dans le second cas, le prêt adapté est un crédit vert, qui vous proposera un taux d’intérêt beaucoup plus intéressant. Il est donc essentiel de bien se renseigner afin de déterminer quel produit financier vous convient.

Dans un second temps, il vous faudra estimer le montant nécessaire pour financer votre projet. Si vous souhaitez faire une acquisition en particulier, veillez à demander un devis pour avoir une idée précise de la somme dont vous avez besoin. Vous pouvez également surfer sur le web et faire une estimation des prix présents sur le marché de l’objet désiré. Cependant, dans le cas d’un prêt tous buts, on ne vous demandera pas de justifier vos dépenses. Cela veut dire qu’il ne tient qu’à vous de décider de la somme que vous souhaitez emprunter, ainsi que l’utilisation que vous en aurez.

A.2. État des lieux de votre situation financière

Avant même de commencer à regarder les offres disponibles sur le marché, posez-vous la question essentielle suivante : quelle est ma capacité de remboursement ? Puis-je me permettre de faire une demande de crédit et assumer les coûts qui en découlent ?

En effet, un peu plus tard dans votre démarche, vous devrez décider sur quelle durée vous souhaitez rembourser votre prêt bancaire. S’il n’est pas possible d’estimer le budget que l’on aura dans cinq ou dix ans, il est en revanche important de se poser les questions suivantes :

  • Ai-je pour projet de faire une grosse acquisition ? (exemple : une voiture, une maison)
  • Aurais-je encore un CDI ? Vais-je changer d’entreprise ?
  • Vais-je avoir des dépenses que je n’ai pas aujourd’hui  ? (exemple : arrivée d’enfants dans un couple)

Si vous ne pouvez pas répondre à ces questions avec certitude, elles pourront pourtant vous donner une idée plus précise de l’état futur de vos finances et préviendront les décisions hâtives.

A.3. Trouver le prêt qui vous correspond

Maintenant que vous avez défini votre projet et examiné votre situation financière, il vous faut trouver la meilleure option de financement. Ici, pas de secret, il va falloir vous renseigner de plus près vis-à-vis des offres de crédit en Belgique.

Il existe deux types principaux de prêt :

Le prêt affecté, tel qu’un prêt auto, travaux ou encore moto. Ce type de prêt vous permet de financer un bien ou service en particulier et vous devrez joindre à votre demande de crédit une preuve de l’achat à effectuer (bon de commande ou devis, par exemple) et transmettre le tout à votre institution financière afin de pouvoir faire débloquer les fonds.

De natures différentes, ils répondent tous deux aux mêmes modalités en ce qui concerne la démarche de demande ainsi que ses conditions de remboursement, qui sont fixées au préalable dans le contrat de prêt. Pour trouver les meilleurs crédits en Belgique, nous vous recommandons de simuler votre prêt et de comparer les prêts en ligne sur TopCompare.be.

B. Ce qu’il faut savoir avant de faire sa demande

B.1. Les points importants à considérer

Un prêt est un produit financier adapté aux besoins du client. Dans cette optique, la durée de remboursement du contrat joue un rôle essentiel, car il définit le taux s’appliquant ainsi que la mensualité à rembourser.  Le taux d’intérêts dépendra fortement de cette durée. Le TAEG ou Taux Annuel Effectif Global correspond aux intérêts payés sur base annuelle auxquels s’ajoutent les frais de dossier relatifs à votre prêt. Plus ce dernier est élevé, plus le coût total de votre crédit le sera lui aussi. Aussi, sachez qu’un taux au dessus de 6% a de forte chances de vous créer ce que l’on appelle une mauvaise dette.

Lisez également notre guide: Tout ce que vous devez savoir sur les créances

Une mauvaise dette est une créance qui vous appauvrit, sans vous créer de réels bienfaits. En d’autres mots, il s’agit d’un achat pas vraiment nécessaire et vous revenant plus cher qu’il ne le devrait sur le long terme. Ce type de dettes est notamment à l’origine de bien des cas de surendettement. Réfléchissez donc bien avant de faire une demande de crédit que vous pourriez regretter.

B.2. Droits et obligations

Il existe en effet un certain nombre de dispositions légales qui vous protègent en tant qu’emprunteur. Ces dernières vous permettent notamment de réfléchir à vos options, de d’obtenir des informations supplémentaires, de modifier la durée de vos remboursements, voire de renoncer à votre prêt si la décision s’impose.

Du côté de votre banquier De votre côté
Droits
– Si vous ne remboursez pas votre prêt (dans le cas d’un prêt affecté), l’objet du crédit servant aussi de garantie peut être saisi en gage de rétribution par la banque émettrice du prêt l’ayant financé.

– En cas de remboursement anticipé de votre emprunt, votre banque peut vous demander une indemnité de remploi*.

– L’institution financière est en droit de vous demander de justifier les éléments suivants : revenus, charges, autres crédits en cours, statut familial, adresse, nombre d’enfants à charge, et si vous être propriétaire ou locataire. Cela lui permet d’évaluer votre profil d’emprunteur et de vous offrir l’offre correspondante.

– Vous pouvez vous rétracter dans les 7 jours suivants la signature du contrat.

Attention : cela ne s’applique pas pour les prêts hypothécaires qui sont régis par un cadre légal spécifique.- Vous pouvez à tout moment effectuer un remboursement anticipé de votre crédit. Cependant, vous devez en informer le prêteur 10 jours auparavant par le biais d’une lettre recommandée.

– En cas de remboursement anticipé, le contrat de crédit peut être résilié avant sa fin.

Obligations
– Votre banquier doit vous fournir un contrat statuant toutes les modalités relatives à votre prêt. Il doit vous informer en toute transparence sur ses modalités et vous conseiller.

– Il doit également vous fournir un tableau d’amortissement vous informant de vos mensualités à payer et vous prévenir en cas de changements dans votre contrat de prêt (auxquels vous devez consentir).

Vous avez pour obligation d’effectuer vos paiements mensuels et de rembourser votre prêt en temps et en heure, comme réglementé dans votre contrat de prêt, sans quoi vous vous retrouverez sur la liste noire de la Banque Nationale de Belgique.

* L’indemnité de remploi correspond à 0,5% du capital remboursé par anticipation lorsque le contrat court encore pour moins d’un an, et à 1% lorsque le contrat court encore pour plus d’un an. Ces frais ne peuvent pas être supérieurs à l’intérêt que vous auriez encore eu à payer si vous ne remboursiez pas par anticipation.

C. Quels sont les documents à fournir ?

Afin d’étudier votre cas au mieux et de pouvoir vous faire transmettre une offre correspondant à la fois à vos besoins, mais aussi à votre situation financière, les banques vous demanderont de fournir un certain nombre de pièces justificatives afin de pouvoir monter votre dossier.

Si vous êtes salarié Si vous êtes indépendant
– La photocopie recto/verso de votre pièce d’identité à jour

– La photocopie de la pièce d’identité du co-emprunteur si nécessaire

– Votre relevé d’identité bancaire (IBAN & BIC)

– Les deux dernières fiches de salaires

– Une copie de votre extrait de banque pour prouver vos autres sources de revenus

– Votre justificatif de domicile de moins de 3 mois

– Contrats (ou relevés) des éventuels autres crédits à rembourser

– La photocopie recto/verso de votre pièce d’identité à jour

– La photocopie de la pièce d’identité du co-emprunteur si nécessaire

– Votre relevé d’identité bancaire (IBAN & BIC)

– Une copie de votre extrait de banque pour prouver vos autres sources de revenus

– Votre justificatif de domicile de moins de 3 mois

– Contrats (ou relevés) des éventuels autres crédits à rembourser

– Vos trois derniers avertissement d’extrait de rôle

D. Comment optimiser son dossier de demande de crédit ?

Optimiser son dossier de demande, c’est potentiellement augmenter ses chances d’obtenir un emprunt rapidement.

D.1. Commencer à rassembler les documents

Fournir un dossier complet dès le départ est la première chose à faire : cela montre votre esprit d’organisation et que vous êtes sérieux dans vos démarches. Ainsi, reportez-vous à la liste des pièces justificatives à fournir ci-dessus et rassemblez-les avant de vous diriger vers une banque. De plus, en consultant un conseiller financier, vous pourrez déjà lui présenter ces documents et obtenir une idée du crédit et de ses modalités de remboursement avant de déposer officiellement votre demande de prêt.

D.2. S’y prendre à l’avance

Cependant, demander un crédit ne doit pas être une décision prise sur un coup de tête. Il faut bien y réfléchir avant de vous lancer, car vous vous engagez potentiellement sur des années pendant lesquelles vous devrez respecter vos échéances. Ainsi, 6 mois avant de procéder à votre demande, commencez à mettre de l’ordre dans vos dépenses afin de montrer que vous avez un bon profil d’emprunteur.

Par exemple, commencez à mettre de côté, même un peu, mais tous les mois. Cela montre que vous êtes discipliné et raisonnable, et savez gérer vos dépenses récurrentes à côté de votre épargne. Evitez les découverts le plus possible afin de montrer que vous ne vivez pas à crédit.

D.3. Faire un apport personnel

Si cependant vous n’avez pas le meilleur des profils, vous pouvez patienter et rassembler une partie de la somme nécessaire. En faisant un apport personnel, vous vous garantissez un taux d’intérêt inférieur, et montrez au prêteur que vous avez une bonne capacité de remboursement. Cette somme représente en général entre 10% et 50% du montant de l’emprunt.

D.4. Apporter une caution

Toujours dans l’esprit de renforcer votre profil d’emprunteur, il peut être bien venu de demander à un membre de votre famille ou à un proche de se porter garant pour vous. Ainsi, dans le cas où vous rencontreriez des difficultés financières, ce dernier peut vous apporter son aide et payer vos mensualités.

D.5. Comparer les prêts

En comparant les différent crédits en Belgique, vous aurez une meilleure idée des taux pratiqués et des délais habituels de remboursement. En effet, un homme averti en vaut deux. Cela vous permettra de trouver le meilleur crédit pour votre profil et selon vos critères, et de pouvoir vous diriger vers l’institution financière vous correspondant. Sur TopCompare.be, vous êtes directement redirigé vers la banque concernée et pouvez ensuite faire votre demande de crédit en ligne en seulement quelques minutes !

Comme vous l’aurez compris, une demande de crédit n’est pas une décision à prendre à la légère. Soyez bien conscient de vos possibilités de remboursement et de l’évolution possible de votre situation financière afin de pouvoir rebondir en cas de difficultés. Et enfin, n’oubliez pas qu’emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent et que vous vous engagez non seulement à rembourser la somme empruntée, mais aussi à payer des intérêts.

Comparez les prêts en Belgique

Comparaison de plus de 30 institutions financières